Des policiers découvrent l’impensable dans des légumes Leclerc

Après avoir découpé des légumes provenant d'un magasin Leclerc, des policiers ont fait une découverte vraiment hallucinante !

© Des policiers découvrent l'impensable dans des légumes Leclerc

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

C’est une histoire qui avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque. Des forces de l’ordre ont découvert que des substances illicites se cacher dans des légumes d’un magasin Leclerc. Une histoire hallucinante qui a fait le tour de la Toile.

Les forces de l’ordre trouvent des substances illicites au Leclerc

En avril 2022, nos confrères du Parisien ont rapporté une histoire à peine croyable. En pleine semaine, des policiers ont fait une découverte plus que surprenante au Leclerc d’Orly, dans le Val-de-Marne.

À l’intérieur des légumes proposés à la vente se trouvaient en réalité de la drogue dissimulée. C’est au début de la soirée que le directeur des lieux avaient lancé l’alerte après avoir remarqué ce problème dans ses légumes.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

Après plusieurs heures, les policiers ont trouvé de 1,6 kilo de poudre blanche dans les racines de manioc. En revanche, un homme a tenté de récupérer cette marchandise. Mais les forces de l’ordre l’ont interpellé avant.

Placé en garde à vue au commissariat de Choisy-le-Roi, il avait dû se justifier sur la provenance de cette substance illicite. En revanche, nos confrères ne savaient pas si l’homme faisait partie du trafic.

Ou s’il avait juste l’intention de sauter sur cette opportunité grâce aux légumes vendus par Leclerc. En revanche, ce n’est pas la première fois que des trafiquants utilisent des légumes pour passer leur substance.

Des découvertes hallucinantes

En effet, peu de jours avant cette découverte, les forces de l’ordre avaient mis la main sur 4,3 kilos de poudre blanche. Une fois encore, les policiers avaient fait cette découverte dans du manioc, comme au supermarché Leclerc.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

« Une quantité valant 300 000 euros à la revente au détail et 140 000 euros à l’achat, en France, auprès des semi-grossistes des stupéfiants », avaient révélé nos confrères du Parisien.

Cette fois-ci, ce n’est pas dans un Leclerc mais dans une grande surface en Essonne que les forces de l’ordre avaient fait cette découverte. Les responsables et employés de l’enseigne avaient fait l’objet d’une interrogation pour en savoir plus sur le sujet.

Une chose est sûre, ces découvertes avaient fait beaucoup de bruit à l’époque. Le parquet de Créteil avait d’ailleurs saisi le SDPJ 94 afin d’élucider cette affaire plus que surprenante après la découverte des substances dans les racines de manioc.

Le Parisien avait aussi rappelé : « En janvier 2020, près de 500 kilos de (poudres blanche) avaient été découverts au Marché d’intérêt national de Rungis chez un grossiste spécialisé dans les agrumes et les fruits tropicaux ».

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Les légumes utilisaient pour les trafics

Cette fois-ci, les trafiquants avaient décidé de placer la substance illicite au milieu d’une plaquette plein de bananes. Ils n’avaient pas utilisé du manioc comme dans le magasin Leclerc. Ces dernières provenaient de Colombie. Une fois encore, les forces de l’ordre avaient réussi à stopper le trafic.

« En 2010, un semi-grossiste avait découvert un paquet dissimulé au milieu de bananes en provenance de Colombie et qui avaient transité par le port de Rotterdam », rappellent aussi le Parisien.

Avant de préciser : « Il s’agissait de 25 kg de (poudres blanches) conditionnées en plaquettes. Au moment de la découverte, 70 palettes de bananes avaient déjà été vendues à une trentaine de clients ».

Les trafiquants n’hésitent pas utiliser l’export des légumes afin de faire passer leur substance illicite. Les forces de l’ordre font tout de même très attention à bien vérifier les colis afin que le trafic finisse par se terminer.

À lire CAF: cette aide de 200 euros pour vous aider à trouver un job cet été

En revanche, il se peut que, parfois, les substances illicites arrivent à échapper aux autorités. Heureusement, le directeur du magasin Leclerc a rapidement remarqué que la poudre blanche était dans ses légumes.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :