Permis de conduire: les seniors doivent-ils arrêter de prendre le volant après un certain âge ?

Le permis de conduire pour les seniors est au cœur des préoccupations du gouvernement. Alors, pourraient-ils être privés de conduire ?

© Permis de conduire les seniors doivent-ils arrêter de prendre le volant après un certain âge

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le permis de conduire est sujet aux changements et aux débats. Et parmi celui qui revient sur le tapis, il y a la question de l’examen pour les seniors.

Les seniors et le permis de conduire

Les seniors, des dangers sur la route ? En France, la question est souvent posée sur le tapis, et les avis divergent tous, alors face à l’ampleur de la situation, le député Bruno Millienne a récemment eu l’idée de proposer une loi.

Cette dernière se veut en lien avec le permis de conduire. Celle-ci porte sur la capacité des seniors de plus de 75 ans à conduire en toute sécurité.

À lire CAF: les démarches à suivre en cas de gros soucis sur vos aides ou allocations

Ce projet de loi propose ainsi d’imposer une visite médicale obligatoire aux personnes âgées. Elle concerne donc tous les conducteurs âgés de 75 ans et plus.

Bruno Millienne avait ainsi déclaré lors d’une récente allocution : « Tout détenteur du permis de conduire de 75 ans ou plus doit fournir un certificat. Il se veut délivré par un médecin auprès de la préfecture ».

D’ailleurs, l’article 1 de la proposition de loi prévoit que les personnes âgées de 75 ans ou plus, pratique un examen médical périodique pour leur permis de conduire. Si celui-ci est favorable, alors les seniors doivent fournir un certificat.

Ce dernier se veut donc délivré par un médecin de la préfecture agréé. C’est donc ce papier qui attestera de leur possibilité de garder le permis de conduire.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

Des mesures fermes

Ces derniers temps, des discussions et des propositions de loi ont cherché à instaurer une vérification médicale obligatoire pour les conducteurs âgés. Après un long temps d’incertitude, de nombreux enfants de parents seniors ont décidé de prendre les devants. Cela jouerait sur leur permis de conduire.

C’est le cas de Natalie, qui a finalement pris la décision de faire confisquer la voiture de son père âgé de 85 ans par les gendarmes. Elle se dit convaincue que le risque au volant se voit trop élevé.

Elle a déclaré : « On m’a conseillé de le préparer, mais je connais mon père, il est têtu. Je lui ai imposé la situation, je suis consciente que c’est dur ». Un jour, le personnel de la résidence où son père réside l’appelle pour l’informer qu’il est parti pendant quatre heures.

Ce dernier est revenu avec de nombreux achats, dont le dernier iPhone 14. Son père souffre de problèmes de mémoire, se perd fréquemment en conduisant et s’arrête au milieu de la route. C’est dangereux sur la route et il ne devrait plus pouvoir garder son permis de conduire.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Cependant, il adorait sa Renault Capture. « Un de ses amis m’a dit : ‘Si tu lui enlèves sa voiture, c’est la fin pour lui.’ Je l’ai fait, le cœur lourd », a-t-elle fait savoir à Les écrans de Paris.

Une visite médicale obligatoire pour les seniors

Son frère et son oncle, également en désaccord avec elle, ont décidé de porter plainte pour vol de véhicule. L’affaire a depuis été classée sans suite et la relation entre Natalie et son père est désormais altérée.

Alors, est-ce le moment d’envisager des visites médicales obligatoires tous les 15 ans dans l’UE pour garder leur permis de conduire ? Une proposition de loi datant du 20 juillet 2023 vise ainsi à instaurer une visite médicale de contrôle de la conduite pour les conducteurs âgés de 75 ans et plus.

Le député Bruno Millienne (MoDem) a récemment admis qu’il est parfois difficile de s’évaluer soi-même. Et aussi de renoncer à une habitude ancrée depuis des décennies.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Les personnes âgées continuent ainsi de conduire malgré des capacités clairement diminuées. Ce qui accroît les risques d’accidents et de tensions familiales.

Cette proposition de loi n’a pas été adoptée, le ministre des Transports de l’époque, Clément Beaune, s’est prononcé contre l’idée d’un permis lié à l’âge. Cependant, une autre proposition de loi est à l’étude au Parlement européen.

Il s’agit d’un texte adopté en commission des transports, issu du rapport de l’eurodéputée écologiste française Karima Delli, qui envisage une visite médicale obligatoire tous les quinze ans pour le renouvellement du permis de conduire, sans condition d’âge.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :