Aide exceptionnelle CAF: comment profiter de cette hausse de 160€ ?

En cette fin d'année, le gouvernement propose une aide exceptionnelle de 160 euros. Les allocataires et retraités peuvent y avoir le droit...

© Aide exceptionnelle CAF: comment profiter de cette hausse de 160€ ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Des aides, en cette fin d’année, il y en a. En effet, le gouvernement a décidé d’attribuer une aide exceptionnelle de 160 euros aux retraités et allocataires des APL de la CAF, mais sous certaines conditions.

Des aides exceptionnelles en cette fin d’année

L’année 2023 a fait l’objet d’une année préoccupante, compte tenue de l’inflation. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a souhaité aider les Français les plus précaires.

Pour cela, de nombreux dispositifs ont été mis en place. Au début de l’été 2022, l’Assemblée nationale s’était mise d’accord sur quelques mesures exceptionnelles et d’urgence face à la brutale hausse du coût de la vie.

À lire Aides financières: des vacances d’été sans dépenser 1 centime

Avec la hausse des prix de l’énergie, la guerre en Ukraine, les prix des produits de consommation ont connu une croissance forte. Ainsi, tout a donc augmenté.

Le gouvernement a donc mis des mesures pour pallier ces hausses. Des aides exceptionnelles telles que des chèques exceptionnels et une prime de rentrée pour les foyers les plus modestes ont été instaurés.

De plus, des revalorisations anticipées pour les aides au logement, pour les retraites de base ou pour les minima sociaux et prestations sociales ont vu le jour. Des dispositifs qui portent leur fruit.

Si le gouvernement avait chiffré le nombre de bénéficiaires des divers chèques et primes exceptionnelles, l’Insee a dévoilé ce jeudi 23 novembre le nombre de foyers ayant profité des hausses anticipées.

À lire Chèque énergie: tout savoir pour le toucher avant l’été 2024

De plus en plus de ménages bénéficiaires des aides sociales

Cette année, près de 12,9 millions de ménages vont bénéficier d’une aide de l’État. Cela représente ainsi un gain moyen de 160 euros par foyer.

« Les barèmes des prestations familiales, des minima sociaux (dont le RSA, l’AAH. L’Aspa et l’Asi) et de la prime d’activité sont revalorisées de 4 % au 1ᵉʳ juillet 2022 ; les aides personnalisées au logement sont également revalorisées de 3,5 % », a fait savoir l’Insee.

Selon eux, 12,9 millions de ménages ont ainsi bénéficié de ces aides exceptionnelles anticipées. Pour un gain moyen de 160 euros sur le revenu global de l’année 2022.

Cependant, ces hausses avaient déjà fait l’objet de prévisions. Pour rappel, la revalorisation des retraites de base aurait attendu le 1ᵉʳ janvier 2023. Celle des prestations sociales aurait attendu le 1ᵉʳ avril 2023. Et l’augmentation des APL aurait attendu octobre 2022.

À lire 60 millions de consommateurs a trouvé le contrat électricité le moins cher de tous

Si l’on suit la logique, les hausses suivantes ont pris en compte ces hausses anticipées. La retraite de base n’a augmenté « que de 0,8 % en janvier 2023 ».

Des aides exceptionnelles appréciées

L’Insee a ainsi ajouté : « Les augmentations auraient fait l’objet de mises en œuvre, puisque les prestations se disent légalement indexées sur l’inflation, mais à des dates ultérieures. La mesure de revalorisation anticipée s’apparente ainsi à un versement ponctuel d’une aide exceptionnelle. »

En intégrant la prime de rentrée 2022, qui représente environ 110 euros en moyenne. Pour 9,2 millions de ménages, les aides ont profité au plus nombreux d’entre vous. Et les chiffres sont parlants.

« Au total, les gains induits par ces deux mesures sont les plus forts pour les 30 % des personnes les plus modestes : 190 euros par an pour le 1ᵉʳ dixième de niveau de vie [les 10 % les plus pauvres]. Soit +1,7 % du niveau de vie moyen). 170 euros pour le 2ᵉ dixième (+1,1 %) et 130 euros pour le 3ᵉ dixième (+0,7 %). Contre 70 euros pour l’ensemble de la population (+0,3 %) », a fait savoir l’Insee dans son étude.

À lire CAF: cette nouveauté sur vos aides sociales va tout changer

La semaine dernière, le média Merci pour l’info a annoncé en exclusivité la date de versement de la prime de Noël. Cette année encore, le gouvernement entend gâter les Français aux revenus les plus faibles.

Le 15 décembre prochain, 2,3 millions de familles recevront un virement de la CAF sur leur compte en banque. L’occasion de conclure 2023 en grande pompe.