Elle achète des frites surgelés chez Aldi et découvre une chose épouvantable dans le sachet

Après avoir ouvert ses frites surgelées, une cliente Aldi a découvert une chose épouvantable et écœurante !

© Elle achète des frites surgelés chez Aldi et découvre une chose épouvantable dans le sachet

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Aldi est une enseigne qui fait un véritable carton auprès de nombreux consommateurs. Et c’est pour une bonne raison. La firme met en vente des produits à des prix abordables pour tous les budgets.

Elle trouve le pire dans ses frites Aldi

Si Aldi est plébiscité par de nombreux clients, l’un d’entre eux a fait une horrible découverte dans ses frites surgelées. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne s’y attendait pas une seule seconde. Elle a eu un vrai choc.

Les faits ont eu lieu en Belgique. Comme très souvent, Ingrid avait décidé de se rendre dans son supermarché Aldi pour faire ses courses. Elle a d’ailleurs fait l’acquisition d’un paquet de frites surgelées.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

Ces dernières font très souvent l’unanimité pour une bonne raison. Il suffit de les mettre au four ou encore dans une friteuse afin de les déguster. Un repas très rapide qui peut s’avérer pratique de temps en temps.

En revanche, la cliente Aldi ne s’attendait pas une seule seconde a fait une horrible découverte à l’intérieur de son paquet de frites surgelées. D’autant plus qu’elle n’a pas remarqué tout de suite que quelque chose clochait avec son achat.

Une fois arrivée chez elle, Ingrid a simplement rangé son paquet au congélateur. Mais un jour, alors qu’elle souhaitait déguster ses frites congelées, elle a découvert le pire à l’intérieur.

Une découverte inattendue

Lorsqu’elle a ouvert son paquet, la cliente Aldi a tout d’abord remarqué qu’une odeur nauséabonde se dégageait de ce dernier. Très vite, la principale intéressée a compris qu’il y avait un gros problème.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Au milieu des frites surgelées, Ingrid a alors remarqué un amas brunâtre et compact. Écœurée par cette découverte, elle s’est bien sûr demandée ce que cette substance faisait dans son paquet de frites.

Une chose est sûre, elle savait que cet amas n’était pas normal. Elle a alors décidé de se rendre dans le supermarché Aldi où elle a fait l’acquisition de cet achat. La cliente a fait part de sa mauvaise expérience à une salariée.

Cette dernière a alors présenté ses plus plates excuses. Selon le supermarché, ce bloc serait « un surplus de graisse provenant de l’huile utilisée lors de la précuisson des frites à l’usine ».

En revanche, ce n’est pas une explication qui a convaincu Ingrid. Et pour cause, l’odeur qui se dégageait du paquet était vraiment terrible. Elle s’est d’ailleurs interrogée sur cette réponse donnée par Aldi.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

« Soyez prudents lorsque vous ouvrez vos paquets de frites »

Ingrid s’est demandée : « Un surplus de graisse ? Mais comment est-ce possible qu’il se soit retrouvé concentré à un seul endroit ? ». Malgré ses questions restées sans réponse, elle a pu compter sur la réactivité d’Aldi.

Très vite, l’enseigne a décidé de lui proposer un remboursement après l’achat de ce produit étrange. La cliente a également alerté les autres consommateurs Aldi à faire preuve d’une grande prudence.

Elle leur a conseillé d’alerter la firme s’ils découvrent aussi une chose étonnante au sein de leurs frites surgelées. Ingrid a indiqué : « Soyez prudents lorsque vous ouvrez vos paquets de frites surgelées »

Avant d’ajouter aussi : « Et n’hésitez pas à les jeter si vous constatez la moindre anomalie« . En cas de plusieurs anomalies constatées sur les mêmes produits, l’enseigne se doit de retirer ces derniers.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Un rappel produit est alors lancé dans tous les supermarchés avec lesquels les clients ont fait l’acquisition de ces articles. C’est pour cette raison qu’il faut toujours alerter les enseignes en cas de défaut d’un article.