Ne conduisez plus jamais avec ces chaussures vous risquez une grosse amende

Les conducteurs risquent l'amende à tout moment. SI vous avez le malheur de conduire avec ces chaussures, vous risquez gros...

© Ne conduisez plus jamais avec ces chaussures vous risquez une grosse amende

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les règles de conduite sont les mêmes pour tout le monde. En voiture, si vous ne portez pas les chaussures adéquates, vous risquez de vous prendre une sévère amende.

Des amendes qui peuvent arriver très vite

En 2024, les contrôles et les amendes sur les routes se multiplient. Ces derniers jouent d’ailleurs un rôle crucial dans le maintien de l’ordre et de la sécurité routière en France.

Ces dispositifs surveillent les excès de vitesse, les feux rouges grillés et les comportements dangereux. Leur mission principale se veut ainsi de faire respecter les règles aux conducteurs à respecter les règles de conduite.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Cette vigilance contribue à réguler le trafic et à réduire les risques d’accidents et de blessures. Outre leur fonction préventive, les radars aident les forces de l’ordre à repérer rapidement les infractions, garantissant ainsi une application efficace des lois routières.

Depuis le début de l’année, une nouvelle génération de radars équipés de capteurs thermiques a fait son apparition sur les routes françaises.

Contrairement aux modèles précédents, ces radars détectent les infractions liées au covoiturage grâce à des capteurs sensibles aux rayons infrarouges.

Ces dispositifs permettent ainsi de contrôler le nombre de passagers dans les véhicules circulant sur les voies réservées au covoiturage. Ce qui est particulièrement pertinent pour lutter contre les embouteillages.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

Des méthodes de plus en plus sophistiquées

Grâce à l’intelligence artificielle intégrée, ces radars peuvent déterminer si une fraude a eu lieu. En utilisant diverses données telles que la localisation, la date, le modèle du véhicule et la plaque d’immatriculation, ce qui permet d’attribuer des amendes.

Les premiers déploiements de ces radars thermiques ont eu lieu à Lyon sur les routes M6 et M7 depuis janvier 2024. Par la suite, la ville de Lille a aussi expérimenté ce dispositif.

Prochainement, Paris envisage également leur installation. Cela représentera ainsi une avancée dans la promotion du covoiturage et la lutte contre les fraudes.

En réponse à la pollution sonore croissante, la France a décidé de mettre en place des radars anti-bruits. Et ce, pour sanctionner les véhicules dépassant les niveaux sonores autorisés.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

Cette mesure, inspirée par la loi d’orientation des mobilités, vise à lutter contre les nuisances sonores devenues un problème de santé publique. Les radars déterminent si le niveau sonore dépasse le seuil autorisé, généralement entre 85 et 90 décibels.

En cas d’abus, le véhicule se veut identifié et il se voit attribué une amende. Les conducteurs contrevenants risquent une amende forfaitaire de 135 euros, réduite à 90 euros en cas de paiement rapide.

Une amende inévitable si vous portez ces chaussures au volant

Les automobilistes doivent rester vigilants lors des contrôles routiers. Même les actions les plus ordinaires peuvent parfois entraîner des conséquences graves.

Ainsi, conduire avec des chaussures ouvertes n’est pas recommandé. Parmi les chaussures ouvertes, on compte les tongs, les sandales et les claquettes.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

Même s’il n’existe pas de règle explicite interdisant aux conducteurs de porter des chaussures ouvertes, ces chaussures sont dangereuses. Elles peuvent réduire l’adhérence sur les pédales, les tongs pouvant glisser et même se coincer entre les orteils.

Ce qui peut entraîner des accidents. De plus, elles ne fournissent pas un soutien adéquat, ce qui peut entraîner une perte de concentration.

L’article R 412-6 II du Code de la route français stipule que les conducteurs doivent être constamment « en mesure d’exécuter commodément (…), [leurs] possibilités de mouvement et [leur] champ de vision ne doivent pas être réduits, (…), par les objets transportés ».

Les sanctions varient en fonction des circonstances et de la gravité de la situation. Elles vont d’une amende de 35 euros à la suspension du permis de conduire.

À lire Ne faites plus cette erreur avec votre chargeur ça fait exploser votre facture d’électricité