France Travail: cette nouvelle règle risque de faire annuler vos allocations chômage

Vous devez respecter cette règle imposée par France Travail pour toucher vos allocations chômage. Sinon, vous risquez la radiation.

© France Travail: cette nouvelle règle risque de faire annuler vos allocations chômage

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

France Travail, le successeur de Pôle Emploi, a pour principal objectif d’accélérer le retour à l’emploi des Français au chômage. Les demandeurs d’emploi inscrits sur la plateforme ont droit à des allocations chômage pour les aider à subsister.

Cependant, pour toucher ces aides, vous devez respecter les conditions imposées par l’organisme. Et le non-respect de cette nouvelle règle peut vous faire radier automatiquement.

La nouvelle condition à remplir pour toucher vos allocations chômage

Les demandeurs d’emploi, en France, ont la chance de pouvoir compter sur France Travail pour les accompagner. L’organisme offre un soutien essentiel aux personnes en situation de chômage, pour les aider à trouver rapidement un travail.

À lire L’APL de la CAF c’est bientôt fini, cette nouvelle aide va la remplacer ?

De plus, les inscrits chez France Travail touchent des allocations chômage chaque mois pour les aider à subvenir à leurs besoins.

Il faut toutefois savoir que les allocations chômage ne concernent pas tous les demandeurs d’emploi. En effet, pour les toucher, vous devez remplir les critères d’éligibilité fixés par France Travail et respecter certaines conditions.

Si vous dérogez à ces règles, vous risquez une radiation automatique. Et vous perdrez, non seulement le droit aux allocations chômage, mais aussi le soutien de France Travail.

La principale condition pour toucher les allocations chômage consiste à s’inscrire auprès de France Travail. Vous devez faire votre inscription dans un délai de 12 mois après la fin de votre contrat de travail.

À lire CAF: pas de prime d’activité si vous dépassez ces revenus

Si vous ne le faites pas, vous ne recevrez pas les prestations de chômage.

En plus de l’inscription sur France Travail, il faut aussi obligatoirement déclarer toutes vos activités. La nouvelle règle imposée par l’organisme vous demande de déclarer aussi vos activités de bénévolat.

En effet, si vous effectuez une activité bénévole, la Cour de cassation peut vous priver de vos allocations. Et ce, si l’activité en question compromet votre recherche active d’emploi.

Les demandeurs d’emploi inscrits sur France Travail doivent aussi pouvoir justifier d’une activité régulière de recherche de travail. De plus, il vous faut participer à toutes les convocations et aux ateliers.

À lire Ne prenez plus votre voiture si vous avez ce modèle Citroën vous risquez un accident grave

Tout cela sans oublier de tenir votre dossier à jour en vérifiant régulièrement si vos informations sont correctes.

France Travail contrôle activement les efforts que vous déployez pour rechercher un emploi

Pour s’assurer que tous les bénéficiaires des prestations chômage recherchent activement un emploi, France Travail renforce les contrôles. 523 400 contrôles ont été effectués en 2023, soit 4,4 % de plus qu’en 2022.

Ces contrôles ont pour objectif de vérifier si les demandeurs d’emploi prennent bien la recherche de travail au sérieux.

En effet, bon nombre de bénéficiaires des allocations chômage se contentent de ce soutien financier pour vivre. Ainsi, ils ne cherchent plus activement un emploi, ce qui est considéré comme un abus par France Travail.

À lire France Travail: les chômeurs vont vivre un enfer avec les nouvelles réformes

Il faut cependant savoir que les contrôles par France Travail, en 2023, ont conduit à 85 000 situations de radiation.

Les principaux motifs de la radiation concernent l’engagement actif confirmé. 65 % des personnes radiées ont retrouvé un travail, mais ne l’ont pas signalé à France Travail.

L’insuffisance de recherche d’emploi et la réorientation du parcours ont aussi causé la radiation de beaucoup de demandeurs d’emploi.

Sachez que France Travail peut aussi bloquer vos allocations si vous refusez plusieurs fois une offre raisonnable.

À lire Lidl au plus mal, cette nouvelle enseigne à prix mini débarque en France en juin 2024

Le non-respect des convocations et le refus de participer à un atelier, à une formation ou à une prestation conduisent aussi à la radiation.