CAF: cette démarche essentielle pour toutes les mamans qui veulent toucher les aides sociales et allocations

Si vous attendez un enfant, la CAF vous attribuera différentes allocations. Mais il faudra faire cette démarche pour toucher vos aides.

© CAF: cette démarche essentielle pour toutes les mamans qui veulent toucher les aides sociales et allocations

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’aventure de la maternité n’est pas un long fleuve tranquille et s’apparente même à un chemin semé d’embuches. Pour les femmes qui attendent un enfant, la CAF verse des allocations spécialement pensées pour faciliter leur quotidien.

Cependant, il faut faire cette démarche avant la date butoir auprès de l’organisme des aides sociales pour bénéficier de vos droits.

Sinon, vous pourriez vous retrouver privée des allocations que la CAF attribue après la naissance d’un enfant.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Les allocations attribuées par la CAF aux femmes qui attendent un enfant

La CAF a pour mission de soutenir financièrement les citoyens français, quelle que soit leur situation. Ainsi, l’organisme des aides sociales vous accompagne à chaque étape de votre vie, y compris pendant votre grossesse.

En effet, la CAF attribue plusieurs allocations pour vous aider à alléger les dépenses liées à la parentalité.

Dès que vous savez que vous attendez un enfant, il est conseillé de vous renseigner sur les aides de la CAF que vous pouvez toucher. Cela vous permettra de déterminer les montants des allocations que vous toucherez et de faire vos prévisions.

Premièrement, la CAF verse la prime à la naissance aux jeunes parents. Il s’agit d’une allocation attribuée dans le cadre de la Paje et revient aux allocataires qui respectent les conditions de ressources.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Les personnes éligibles toucheront 1 019,40 euros pendant leur 7ᵉ mois de grossesse.

Une fois votre enfant mis au monde, la CAF vous versera l’allocation de base de la Paje. Notez bien qu’il faut que vos revenus soient inférieurs aux plafonds fixés pour bénéficier de cette aide de la CAF.

En fonction de vos ressources, la CAF vous versera 92,40 euros ou 194,81 euros. L’organisme des aides sociales vous attribue cette allocation à partir du mois après la naissance jusqu’au 3ᵉ anniversaire de l’enfant.

Si vous avez déjà un enfant, vous pourrez toucher les allocations familiales à partir du second. Le montant varie d’une famille à une autre et se calcule en fonction des revenus et de la composition du ménage.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

La démarche à faire obligatoirement pour toucher vos aides

Les aides versées par la CAF peuvent vous être d’une utilité capitale, surtout si vous avez des revenus modestes. Toutefois, pour toucher ces aides, vous devez effectuer une démarche essentielle avant votre 14ᵉ semaine de grossesse. Il s’agit de la déclaration de grossesse.

Si vous ne faites pas cette démarche, vous n’accèderez pas à la prise en charge à laquelle vous avez droit. En effet, en plus des allocations de la CAF, la déclaration de grossesse vous permet de bénéficier d’une meilleure protection sociale.

Cela inclut les examens de santé, le congé de maternité ou encore les coûts d’hospitalisation.

Lorsque votre grossesse se retrouve confirmée, vous avez droit à un premier examen prénatal pris en charge par la sécurité sociale. Après cette première consultation, votre médecin remplira la déclaration de grossesse en ligne, avec votre carte Vitale.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Il vous suffit ensuite d’aller sur le site de la CAF pour confirmer cette déclaration de grossesse. Cela ne vous prendra que 5 petites minutes.

Si le médecin ne peut pas faire la déclaration en ligne, il vous donnera un certificat de premier examen prénatal. Vous devrez alors le remettre à la CAF pour mobiliser vos droits et accéder à vos allocations.

Si votre grossesse n’est pas décelée avant 14 semaines, vous pouvez toujours faire la déclaration de grossesse. Cependant, les démarches se compliquent un peu.

Vous devrez contacter l’assistante sociale de votre établissement CAF et monter un dossier chez un médecin référent.

À lire Elle se couche chaque soir avec son python et découvre l’horreur grâce à son vétérinaire