EDF: la hausse des prix de l’électricité rend fou les Français les réclamations explosent

C’est la douche froide pour les clients d’EDF : les prix de l’électricité augmentent encore. Les réclamations fusent de partout.

© EDF: la hausse des prix de l’électricité rend fou les Français les réclamations explosent

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En 2023, le nombre de réclamations chez EDF a augmenté de manière significative en 2023. Pour cause, les prix de l’électricité ne cessent d’augmenter et les clients commencent réellement à en avoir assez.

En effet, les consommateurs n’ont plus les moyens de régler leurs factures et se retrouvent en difficulté financière.

De plus, le traitement des réclamations auprès d’EDF prend, selon les clients, trop de temps.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Les clients d’EDF se plaignent de la hausse des prix de l’électricité

L’année dernière, EDF a noté une hausse importante de 37 % sur le nombre de réclamations reçues de la part des clients.

Le médiateur du groupe a publié ce constat il y a quelques semaines. Et la principale cause des réclamations concerne bien évidemment l’augmentation des prix de l’électricité.

La hausse des prix de l’énergie chez EDF met les consommateurs en difficulté. En effet, l’inflation a explosé en 2023 et le pouvoir d’achat des Français a beaucoup baissé. Ainsi, beaucoup de familles ont du mal à subvenir à leurs besoins.

Et les prix de l’électricité qui augmentent constituaient la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Les réclamations reçues par EDF ne concernent pas uniquement les particuliers, mais aussi les professionnels.

D’ailleurs, ces derniers ont affiché un taux plus important de réclamations, plus élevé que chez les particuliers.

Les litiges avec EDF ont entrainé 7 470 saisines en 2023, selon Olivier Fontanié, le médiateur de l’entreprise. Il a d’ailleurs déclaré qu’il s’agit du nombre de réclamations le plus important qu’EDF ait reçu depuis que le service de médiation existe.

Même si l’Etat a mis en place le bouclier tarifaire, cela n’a pas fait diminuer le nombre de réclamations chez EDF.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Dans un communiqué de presse, l’entreprise a annoncé : « le médiateur a été majoritairement saisi par des clients du gaz affectés par la très forte augmentation des tarifs à l’échéance de leur contrat à prix fixe ».

Les défis qui attendent l’entreprise pour améliorer sa relation avec les consommateurs

En plus de la hausse des prix qui teste la patience des consommateurs, le service client d’EDF se retrouve aussi pointé du doigt.

Les clients, autant particuliers que professionnels se plaignent de la lenteur du traitement des demandes. Pire encore, les entreprises ont beaucoup de difficultés à joindre les conseillers.

Les plus chanceux qui ont pu contacter EDF doivent ensuite attendre des semaines, voire des mois, pour obtenir des réponses.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Le médiateur d’EDF n’a pas contredit ces constatations. Il a déclaré qu’il faut environ 64 jours à EDF pour traiter les demandes des clients.

84 % des cas de réclamations se sont conclus par un accord amiable entre l’entreprise et les plaignants.

La situation en 2023 a réellement affecté les consommateurs qui doutent alors de la capacité d’EDF à fournir un service de qualité.

Les clients s’attendent alors à ce que l’entreprise fasse des efforts pour améliorer ses offres. Non seulement sur les prix de l’énergie, mais aussi sur le délai de traitement des réclamations.

À lire Elle se couche chaque soir avec son python et découvre l’horreur grâce à son vétérinaire

EDF se retrouve également au défi d’améliorer son mode de communication. En effet, beaucoup de clients ne comprennent pas encore réellement ce qu’implique le bouclier tarifaire. Il est ainsi du devoir d’EDF de clarifier ces règles auprès des consommateurs.

Tout cela dans le but de diminuer le nombre de réclamations et de litiges et d’optimiser la satisfaction des clients.