EDF : très mauvaise nouvelle si vous avez gardé cette option vous allez payer encore plus cher

Prenez garde ! Si vous ne désactivez pas une option de votre contrat EDF, votre prochaine facture d'électricité risque de s'envoler !

© EDF : très mauvaise nouvelle si vous avez gardé cette option vous allez payer encore plus cher

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Ce 21 janvier 2024, Bruno Le Maire annonçait une hausse de près de 10 % du tarif réglementé de l’électricité pour 97 % des foyers, au 1ᵉʳ février. Qui sont donc les 3 % que le ministre n’a pas cités ? Est-il possible que certains tarifs d’EDF augmentent plus que les autres ?

Attention aux mauvaises surprises !

Une hausse de 38 % sur un an

Le prix de l’électricité est fixé par les pouvoir publics deux fois par an, en janvier et en août.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Ainsi, au mois de janvier 2024, le Gouvernement a annoncé une nouvelle hausse du prix de l’électricité au 1ᵉʳ février. Cette hausse est de + 8,6 % sur les options base et de + 9,8 % sur les options heures pleines / heures creuses (HPHC).

Cette hausse est due à la hausse de la TICFE, les taxes intérieures de consommation (TIC) qui portent sur l’électricité (TICFE). En effet, celle-ci passe de 1 €/MWh à 21 €/MWh. À noter que l’État l’a à nouveau introduite petit à petit alors qu’elle avait été suspendue dans le cadre du bouclier tarifaire.

Alors que 65 % des kWh que le résidentiel consomme en France le sont dans le cadre de l’option HPHC… Que 30 % le sont au tarif base et 5 % dans le cadre de l’offre Tempo, qui augmente de 10,1 %… L’augmentation moyenne au 1ᵉʳ février 2024 était donc de + 9,5 % TTC.

Pour mémoire, cette nouvelle hausse intervient après deux hausses successives. Ces dernières étaient alors de 15 % en février 2023 et de 10 % en août 2023.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

Ainsi, en un an, le prix de l’électricité aura donc bondi, en moyenne, de 38 %.

À titre d’exemple, une famille qui payait 2 500 € par an d’électricité en janvier 2023 paiera désormais 3 500 € par an ! Un niveau de hausse jamais atteint dans l’Hexagone.

Mauvaise surprise pour certains abonnements EDF !

« La facture d’électricité sur les heures pleines heures creuses va augmenter de 9,8 % au 1ᵉʳ février. Sur les tarifs de base, 8,6 %. », a, en effet, annoncé le ministre de l’Économie le 21 janvier dernier, sur TF1.

Ainsi, l’augmentation de l’accise sur l’électricité promise ne touchera donc pas les différentes options de manière uniforme.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

En effet, par la déclaration du ministre, on comprend que les 3 % restants subiront alors une hausse au-dessus des 10 %. Cela concerne alors les abonnés Tempo.

Ainsi, selon les calculs de l’expert en énergie, Selectra, la facture Tempo EDF grimperait de 13,86 %. Et pour une consommation électrique de 10000 kWh/an.

Seulement en vente chez EDF, le tarif Tempo est une option tarifaire du tarif réglementé de l’électricité en France.

Le prix du kWh Tempo change en fonction de la couleur du jour (Bleu. Blanc. Ou rouge) et du moment de la journée (heures pleines ou heures creuses). EDF annonce alors la couleur du jour seulement la veille pour le lendemain.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

L’abonnement Tempo d’EDF concerne plus de 500 000 foyers. En effet, le nombre d’abonnés à cette option a grimpé de 200 000 à 500 000 en 2023.

Donc, pensez à vous référer dans les plus brefs délais à grille tarifaire d’EDF ! Et ce, afin d’éviter une sacrée surprise dans la note,

Comme l’indique le site Selectra, plusieurs fournisseurs proposent aujourd’hui des offres en option base et heures creuses avec un prix du kWh garanti 20 % inférieur au tarif réglementé.

« Ces offres feront probablement jeu égal avec l’option tempo (EDF) à l’issue de l’augmentation du 1ᵉʳ février ».

À lire Ne faites plus cette erreur avec votre chargeur ça fait exploser votre facture d’électricité