CAF: cette condition à respecter pour continuer à toucher les allocations familiales

La CAF augmente le montant des familiales de 4,6 % à partir de ce mois. Voici la condition à respecter pour continuer à les recevoir.

© CAF: cette condition à respecter pour continuer à toucher les allocations familiales

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les allocations familiales aident des millions de Français dans le besoin à arrondir leurs fins du mois. Cependant, seuls les ménages qui remplissent certains critères peuvent bénéficier de ces aides de la CAF.

En effet, l’organisme des aides sociales a pour objectif de distribuer les allocations à ceux qui en ont le plus besoin. Et pour offrir un meilleur soutien aux bénéficiaires, la CAF a décidé de revaloriser le montant des allocations familiales.

Découvrez les conditions que vous devez respecter pour continuer à toucher ces aides.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Une augmentation de 4,6 % sur vos allocations familiales à partir du mois de mai

La vie coûte cher, en France, et l’inflation qui explose depuis le début de l’année n’arrange rien. Pour aider les ménages aux revenus modestes à préserver leur niveau de vie, la CAF augmente le montant des allocations.

Une nouvelle qui permet à ceux dans le besoin de souffler un peu en ces temps difficiles.

Si vous touchez les allocations familiales attribuées par la CAF, vous aurez une bonne surprise en mai. En effet, le montant de vos aides augmentera de 4,6 %. Une revalorisation qui vous permettra de mieux vous en sortir face à la dureté de la vie.

Même si les prix d’absolument tout augmentent, votre pouvoir d’achat n’en pâtira pas.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Grâce aux allocations familiales, vous recevrez un complément de revenu tous les mois.

Le montant que vous toucherez dépend de votre situation familiale et de vos ressources. Ainsi, si vous avez peu de revenus et plusieurs enfants, la CAF peut vous offrir jusqu’à 529,10 euros par mois.

Ceci correspond à l’allocation de base pour une famille avec 4 enfants et qui a des revenus inférieurs à 87 458 euros.

En plus des allocations familiales, la CAF attribue aussi d’autres aides complémentaires, essentielles pour les familles en situation précaires. En fonction de votre situation, vous pouvez bénéficier de la prime à la naissance ou à l’adoption.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

La CAF verse aussi la PAJE, le CMG ou encore le complément familial aux foyers éligibles.

Gardez toutefois en tête que tout le monde ne peut pas toucher les allocations familiales. Pour cause, des conditions de ressources sont établies pour distribuer les aides de manière juste et équitable.

Les conditions de ressources à respecter pour toucher ces aides de la CAF

La CAF verse les allocations familiales aux ménages avec moins 2 enfants de moins de 20 ans qui vivent chez les parents.

Le plafond annuel de ressources pour bénéficier de cette aide précieuse s’élève à 74 966 euros pour les familles qui ont deux enfants. Si vous gagnez davantage, vous ne pourrez pas toucher cette aide de la CAF.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Pour bénéficier du complément familial, vos revenus doivent être inférieurs à 20 971 euros. Cette condition s’applique aux couples avec un seul revenu et qui ont 3 enfants à charge.

Le plafond de ressources pour cette aide de la CAF augmente selon le nombre d’enfants. Cette allocation se destine aux familles qui ont plus de 3 enfants de moins de 21 ans.

La CAF vous attribue le PAJE à partir du mois après la naissance de votre enfant. Vous recevrez cette aide jusqu’au mois avant son 3ᵉ anniversaire.

Si le couple n’a qu’un seul revenu d’activité, le plafond de ressources pour toucher l’aide est de 29 120 euros pour un enfant.

À lire Elle se couche chaque soir avec son python et découvre l’horreur grâce à son vétérinaire

Notez que pour déterminer qui peut bénéficier des allocations familiales, la CAF prend en compte le revenu net catégoriel de 2022.

C’est aussi ce montant que l’organisme des aides sociales prend en compte pour calculer le montant des allocations.