APL: la nouvelle méthode de calcul et cela va vous agacer

Les organismes d'aides sociales intègrent un nouveau mode de calcul des APL. Voici ce que vous devez savoir.

© APL: la nouvelle méthode de calcul et cela va vous agacer

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les APL vont désormais se baser sur une nouvelle méthode de calcul. Voici les changements prévus et ce que ça implique pour vous.

APL : des changements à venir ?

L’aide personnalisée au logement, ou APL, est précieuse pour de nombreuses personnes. En effet, de nombreux foyers aux revenus modestes comptent sur cette allocation pour financer les dépenses liées à leur logement.

L’APL les aide par exemple à régler une partie de leur loyer. En France, près de 5,8 millions de ménages bénéficient de cette aide. Parmi eux, il y a des étudiants ou encore des familles résidant en logement social.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

D’ailleurs, le montant de l’aide personnalisée au logement dépend des revenus du ménage ainsi que de son lieu de résidence.

Cependant, la CAF ne prend pas en compte la situation familiale du bénéficiaire. Notamment le fait qu’il soit marié, célibataire ou avec des personnes à charge.

En 2024, les APL ont connu certains changements. Par exemple, depuis le mois de février, l’aide mobili-jeune offre un soutien supplémentaire aux jeunes de moins de 30 ans. Et qui sont en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dans le secteur privé non agricole.

Cette aide est gérée par action logement. Son montant dépend des revenus du bénéficiaire. D’ailleurs, elle s’adresse aux personnes actives qui ont un salaire mensuel brut inférieur à 1413,54 euros.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Cette aide leur permet de couvrir les dépenses liées au loyer pendant la période de formation.

D’autres changements concernent cette fois-ci le mode de calcul de l’APL. Et cela pourrait avoir certaines conséquences sur les bénéficiaires de l’aide.

Ce que ça implique pour les bénéficiaires

La méthode de calcul du montant des APL connaît aussi des changements cette année. Il faut savoir que celui-ci s’adapte aux défis économiques actuels. Notamment l’inflation !

Il faut dire que la hausse des prix a beaucoup impacté le pouvoir d’achat des Français ces dernières années. Ainsi, pour mieux répondre aux besoins des foyers aux revenus modestes, les aides sociales ont connu certains changements. Dont une revalorisation.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

D’un autre côté, le mode de calcul a, lui aussi, évolué. Désormais, la CAF prend en compte les revenus de 2022 pour déterminer l’éligibilité aux différentes allocations. D’ailleurs, le plafond de ressources pour prétendre à ces aides a augmenté de 5,3 %. Ce qui reflète la hausse générale des prix.

Ainsi, une personne ne doit pas dépasser un revenu annuel de 5 186 euros pour pouvoir bénéficier de l’APL. Mais il faut savoir que le seuil varie selon la composition du foyer. Ainsi, les bénéficiaires doivent rester au courant des mises à jour pour optimiser leurs accès aux aides.

De manière générale, c’est tout le système d’aide au logement qui est en train d’évoluer. Ainsi, les bénéficiaires et les personnes qui souhaitent demander une aide doivent rester informés des changements.

D’ailleurs, le gouvernement Français pourrait introduire de nouvelles réformes prochainement. Celles-ci vont modifier les méthodes de calcul et conditions d’éligibilité des aides sociales.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Aujourd’hui, l’avenir des APL est donc de plus en plus incertain. Les changements vont donc sûrement impacter les bénéficiaires actuels de l’aide personnalisée au logement.

Mais de manière générale, c’est tout l’accès aux aides sociales en France qui est amené à évoluer. Le gouvernement souhaite ainsi adapter le système d’aides aux réalités économiques d’aujourd’hui.

En France, ce sont des millions de foyers qui vont être impactés par tous ces changements. Affaire à suivre donc de très près.