CAF: qui peut toucher cette aide financière de 1000 euros ?

Cette année, les nouvelles aides de la CAF peuvent vous rapporter jusqu’à 1 000 euros. Voici les conditions pour les toucher.

© CAF: qui peut toucher cette aide financière de 1000 euros ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

A l’heure où le pouvoir d’achat s’effrite pour les Français, la CAF promet de nouvelles aides pour soutenir les familles modestes. Pour beaucoup de ménages qui ont peu de revenus, tout le budget familial passe dans les besoins essentiels.

Ainsi, cela ne laisse aucune marge pour les petits plaisirs, et encore moins pour les vacances.

Bonne nouvelle, la CAF vous permet de financer vos extras avec ces nouvelles allocations. Et vous pourrez toucher jusqu’à 1 000 euros en cumulant ces aides.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

La CAF vous attribue des aides spéciales pour financer vos vacances

Les familles en situation précaire ne peuvent pas se permettre d’allouer beaucoup d’agent pour partir en vacances. Face à ce malheureux constat, le gouvernement a mis en place de nouvelles aides.

Cela concerne bien évidemment les familles qui ont un budget limité qui ne leur permet pas de financer leurs vacances. Il s’agit de l’Aide aux Vacances Famille.

Ce dispositif s’adresse aux ménages dont les revenus se retrouvent inférieurs aux seuils imposés. Pour bénéficier de ces aides de la CAF, vous devez également être bénéficiaire d’une prestation familiale.

Les critères pour toucher les AVF prennent alors en considération la taille du ménage, le quotient familial ainsi que le type de vacances prévu.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

La CAF attribue aussi une aide spéciale pour les familles modestes qui ont des enfants.

L’aide aux vacances enfants ou AVE vous permet alors de financer les coûts des activités de loisirs de vos enfants. Cette allocation se destine aux familles qui touchent une prestation familiale. Et qui ont un enfant de moins de 20 ans.

Elle nécessite aussi de respecter un plafond de ressources. L’objectif de l’AVE est d’aider les parents à payer les activités de leurs enfants ainsi que les frais de garderie en été.

Enfin, parmi les aides de la CAF pour passer des vacances mémorables, il y a l’AVS. L’aide aux vacances sociales peut financer jusqu’à 80 % des frais de votre séjour. Son montant se plafonne à 640 euros.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Toutefois, vous pouvez la cumuler avec d’autres aides comme les aides au transport.

Les démarches à faire pour toucher jusqu’à 1 000 euros d’aides en 2024

Pour profiter des AVF, il faut réserver un séjour auprès d’un établissement partenaire de la CAF.

L’organisme des aides sociales versera directement l’aide à l’établissement que vous aurez choisi. Si les coûts de vos vacances se retrouvent supérieurs au montant de l’aide, il vous restera juste à payer la différence.

Ces aides aux vacances proposées par la CAF se révèlent très intéressantes pour les familles qui ont un budget limité. Elles vous permettent de profiter d’un séjour d’exception sans avoir à payer énormément.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Pour ne manquer aucune de ces opportunités, vous devez rester informé. Rendez-vous sur le site de la CAF pour connaître les critères d’éligibilité ainsi que les dates limites pour faire les demandes.

Il est recommandé de prendre le temps d’approfondir toutes les options possibles. Cela vous aidera à choisir les meilleures aides de la CAF.

N’hésitez pas non plus à vous informer sur la possibilité ou non de cumuler les aides avec d’autres allocations.

Cela vous permettra de toucher jusqu’à 1 000 euros ou plus encore.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

En plus des aides dédiées aux vacances, la CAF attribue aussi d’autres coups de pouce intéressants. Par exemple, les bons d’aide aux temps libres permettent aux parents de payer les activités de loisir pour vos enfants.