Chèque énergie: dépêchez-vous la date limite pour le toucher approche

Le chèque énergie est un joli coup de pouce pour les Français. Cependant, la date butoir pour le réclamer approche, alors ne tardez pas !

© Chèque énergie: dépêchez-vous la date limite pour le toucher approche

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie sera touché par plus de Français que l’an passé. Cependant, sa date butoir pour en bénéficier approche et après, il sera trop tard.

Le chèque énergie revalorisé en 2024

L’inflation galopante et le pouvoir d’achat en berne des Français a poussé les associations à alerter le gouvernement. Parmi les revendications de certaines, une revalorisation du chèque énergie.

Le Cler-Réseau pour la transition énergétique a récemment souligné l’urgence de revaloriser immédiatement le chèque énergie. Avec la hausse de 10 % des tarifs de l’électricité depuis le 1ᵉʳ février, l’association rappelle que le chèque énergie actuel s’élève à 149 euros par an.

À lire CAF: tout savoir pour toucher cette aide jusqu’à 1119 euros les Français concernés

Cette augmentation des prix risque d’avoir un impact direct sur les factures des foyers déjà confrontés à l’inflation. Face à cette situation, le Cler-Réseau propose au moins une triplement du montant du chèque énergie.

Ces derniers aimeraient que ce dernier se porte ainsi à une moyenne de 450 euros. Et ce, afin d’aider davantage les ménages les plus modestes touchés par la hausse des prix de l’énergie.

Cette proposition vise donc à remplacer un bouclier tarifaire jugé inéquitable, ayant déjà coûté 100 milliards d’euros depuis 2021. Une information de Marie Moisan, experte en précarité énergétique au sein du réseau.

Selon le dernier bilan de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) sur MaPrimeRénov’’, le taux de logements rénovés a diminué de 15 % en 2023. Ce qui soulève des préoccupations quant à la poursuite de cette tendance.

À lire Facture d’énergie: très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui se chauffent et cuisinent au gaz

À qui s’adresse ce coup de pouce énergétique

Depuis 2018, le chèque énergie tient ses promesses. L’an passé, ce dernier a profité à 5,6 millions de ménages et ce chiffre va s’accroître cette année.

Cependant, un changement principal concerne l’envoi automatique du chèque aux bénéficiaires de l’année précédente. Cela exclut ainsi potentiellement les nouveaux foyers éligibles ou ceux dont les revenus ont baissé en 2022.

Cette mesure a d’ailleurs fait l’objet de critiques par plusieurs associations, dont la CLVC. Elle a ainsi dénoncé une inégalité d’accès à l’aide publique.

De plus, le montant du chèque énergie n’a pas été réévalué malgré l’augmentation des taxes sur l’énergie. Les hausses successives des tarifs de l’électricité et du gaz n’ont pas conduit à une révision du montant du chèque.

À lire CAF: qui peut toucher cette allocation jusqu’à 940 euros en 2024 comme 800 000 Français ?

Quant aux conditions d’attribution demeurent identiques à celles de 2023. Avec un revenu fiscal de référence par unité de consommation inférieur à 11 000 €.

La date butoir pour réclamer le chèque énergie

Face à la hausse des tarifs énergétiques, le dispositif d’Assistance Énergétique mis en place par le gouvernement représente une bouée de sauvetage essentielle. Valable du 21 avril au 30 mai 2024, cette aide financière revêt une importance capitale.

Cette année encore, le montant octroyé, varie entre 48 et 277 euros par ménage pour le chèque énergie. Mais alors, comment obtenir ce fameux chèque énergie en 2024 ?

Pour recevoir cette aide financière en temps voulu, il est impératif de remplir certaines conditions établies par les autorités publiques. Sachez qu’il est primordial de faire la demande avant le 31 mars 2024.

À lire Leclerc: ils tombent en panne après avoir fait le plein d’essence les raisons hallucinantes

Que ce soit en passant par le site internet de votre fournisseur d’énergie ou en visitant le portail gouvernemental dédié pour activer le code fourni, cette étape est nécessaire. Si vous ne la faites pas, n’espérez pas en bénéficier.

Depuis plusieurs années, cette assistance énergétique est une mesure bienvenue pour les familles françaises.

Elles les aident à faire face à un contexte économique difficile tout en promouvant une consommation énergétique plus responsable et d’après les chiffres du gouvernement, un Français sur trois pourraient en bénéficier cette année.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :