Chèque énergie: la date limite pour toucher cette aide jusqu’à 677 euros

Le chèque énergie revient cette année pour aider les ménages Français à payer une partie de leur facture. Mais ne tardez pas à le demander.

© Chèque énergie la date limite pour toucher cette aide jusqu'à 677 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En 2024, les aides financières de la CAF ne vont pas désemplir. D’ailleurs, le chèque énergie fait son grand retour en France et il ne faut pas tarder à le solliciter pour profiter d’une aide pouvant atteindre 677 euros.

Le chèque énergie, une création récente

Comme son nom l’indique, le chèque énergie est une aide financière destinée à aider les ménages à faibles revenus à payer leurs factures d’énergie. Mais aussi à financer des travaux de rénovation énergétique.

Il remplace donc de manière progressive les tarifs sociaux de l’énergie depuis 2018 et se voit distribué chaque année par l’État. Le principal objectif du chèque énergie est de lutter contre la précarité énergétique.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Ce dernier permet ainsi de soutenir les ménages les plus vulnérables. Il se veut donc attribué sous conditions de revenus et permet de réduire les dépenses liées à l’énergie, qu’il s’agisse de l’électricité, du gaz, du fioul, du bois de chauffage.

Ou encore des dépenses liées à certains travaux de rénovation énergétique. Le montant du chèque énergie varie en fonction des revenus et de la composition du foyer.

Il se veut calculé automatiquement par l’administration fiscale en se basant sur les données de déclaration de revenus. En 2022, le montant du chèque énergie peut aller jusqu’à 277 euros par an.

Ce dernier se voit envoyé par voie postale entre fin mars et fin avril de chaque année. D’ailleurs, sachez que vous pouvez en faire plusieurs utilisations.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Des modes d’utilisation multiples

Le chèque énergie peut être directement déduit du montant de la facture d’énergie. Que ce soit pour l’électricité, le gaz, le fioul, ou autre.

Ce dernier peut être utilisé pour payer les charges de copropriété incluant des dépenses énergétiques. Il peut aussi participer au financement de travaux de rénovation énergétique.

En effet, une partie du chèque énergie peut être utilisée pour financer des travaux visant à améliorer la performance énergétique du logement. Comme l’isolation, le changement de chaudière, etc.

Pour bénéficier du chèque énergie, il faut remplir certaines conditions liées aux revenus et à la composition du foyer. Les critères d’éligibilité se voient révisés chaque année par les pouvoirs publics.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

Sachez que cette aide est en constante évolution. Son montant, ses critères d’attribution et ses modalités d’utilisation peuvent se voir modifiés par les autorités publiques.

En effet, l’objectif est d’adapter cet outil aux besoins des ménages les plus précaires. Mais aussi de renforcer la politique de lutte contre la précarité énergétique.

Une date butoir pour en profiter

Chaque année, 5,6 millions de foyers bénéficient du chèque énergie. Avec un montant pouvant aller de 48 à 277 euros, cette allocation est un soutien crucial pour aider ces familles à payer leurs factures d’énergie.

En plus d’aider à maintenir la chaleur du foyer pendant les mois d’hiver, le chèque énergie permet également de planifier des améliorations énergétiques à long terme. Cependant, il est essentiel de noter que ce chèque a une date limite.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

En effet, après le 31 mars, ce dernier devient inutilisable, d’où l’importance de l’utiliser dès que possible. Il est à noter qu’une partie des bénéficiaires pourrait oublier d’utiliser leur chèque à temps.

En 2021, seuls 4 sur 5 l’ont utilisé pour régler leurs factures, ce qui représente un taux global d’utilisation de 80 %. Un taux supérieur à celui d’autres aides sociales.

Pourtant, certains chèques restent non utilisés. Alors qu’ils pourraient considérablement soulager les dépenses énergétiques des foyers.

Il est donc primordial de ne pas perdre cet avantage financier en utilisant le chèque énergie avant sa date limite. Grâce aux différentes allocations du gouvernement, les ménages peuvent bénéficier d’un soutien financier maximal de 677 euros.

À lire Alerte météo: les orages géants appelé derechos de plus en plus nombreux en France

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :