CAF: les allocataires de l’APL très énervés par cette décision incompréhensible

Les allocataires de la CAF attendent impatiemment avril pour voir leurs aides augmenter. Mais ce n'est pas le cas des bénéficiaires de l'APL.

© CAF les allocataires de l'APL très énervés par cette décision incompréhensible

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Alors que la CAF a annoncé une revalorisation des aides sociales récemment, cette mesure ne concerne pas l’APL. L’aide personnalisée au logement ne connaîtra pas de hausse cette année. Une omission qui pénalise les familles qui dépendent entièrement de cette allocation pour survivre. Les bénéficiaires de l’APL ne comprennent pas et digèrent mal cette décision du gouvernement.

Certaines allocations de la CAF augmenteront à partir d’avril 2024

L’inflation explose en France depuis le début de l’année et les ménages aux revenus modestes ont du mal à s’en sortir. Les allocations versées par la CAF, comme l’APL, deviennent alors vraiment indispensables pour de nombreuses familles.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a annoncé une revalorisation de 4,8 % des aides à partir du 1ᵉʳ avril. Une nouvelle que les allocataires de la CAF ont évidemment accueillie avec le plus grand des enthousiasmes. Cette augmentation leur permettra de mieux faire face aux coûts de la vie pour les mois à venir.

À lire A quelques jours de son mariage elle découvre que son futur mari est le père de son petit-frère

Presque toutes les aides de la CAF augmenteront, à commencer par le RSA, l’allocation dédiée aux plus démunis. L’AAH et la prime d’activité ainsi que les allocations familiales bénéficieront aussi de cet ajustement. Sans oublier l’AEEH, la prime à la naissance, la PreParE, la prime à l’adoption et l’AJPP. De quoi ravir de nombreuses familles dans le besoin.

Le ministre du Logement, Patrice Vergiete, vient briser le rêve de milliers d’allocataires en annonçant une nouvelle choc. La revalorisation de 4,8 % ne concerne pas l’APL et les bénéficiaires de cette aide recevront le même montant toute l’année.

Il n’y aura pas de revalorisation pour l’APL

Les bénéficiaires de l’APL se retrouvent consternés face à la nouvelle. Le montant de cette allocation n’augmentera pas cette année. Et ce, malgré la suggestion de la Fondation Abbé Pierre de revaloriser cette aide de 10 %.

Beaucoup de Français ont du mal à se loger convenablement, à cause des loyers exorbitants qui ne cessent de grimper. L’APL leur permet de payer une partie de leurs loyers ou de leurs redevances.

À lire CAF: ces aides sociales encore plus facile à toucher avec cette nouveauté

Ceux qui comptent réellement sur cette aide pour s’en sortir ne comprennent pas la décision du gouvernement. Les allocataires se sentent abandonnés et commencent à douter des efforts menés pour harmoniser la distribution des aides.

Toutefois, même si le montant de l’APL qui n’augmente pas déçoit les bénéficiaires, ils ont peut-être oublié un détail. Contrairement aux autres aides qui sont revalorisées en 2024, l’APL a déjà connu une hausse l’année dernière. En effet, en octobre 2023, l’organisme des aides sociales a revalorisé l’APL de 3,7 %. Une augmentation importante qui a bien profité aux allocataires.

Il convient aussi de noter que d’autres aides, comme l’APL, conserveront aussi le même montant cette année. Il s’agit des pensions de retraite et des allocations d’aide au retour à l’emploi.

Toutes ces aides se sont déjà retrouvées revalorisées en 2023. Raison pour laquelle le gouvernement a décidé de ne plus les augmenter prochainement.

À lire Retraite: la pension à ne pas dépasser pour toucher les chèques vacances

Cette situation met le moral des bénéficiaires de l’APL au plus bas et soulève les lacunes du système. Il s’avère encore difficile pour la CAF d’offrir le soutien approprié dont tous les foyers ont besoin.

Les allocataires qui subsistent grâce à l’APL espèrent que l’organisme des aides sociales corrigera le tir le plus rapidement possible.