Permis de conduire: cette lourde amende que vous risquez à cause de votre pare-brise

Les détenteurs du permis de conduire doivent avoir une voiture irréprochable. Si votre pare-brise est défaillant, vous risquez une amende.

© Permis de conduire cette lourde amende que vous risquez à cause de votre pare-brise

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le nouveau permis de conduire apporte de nombreux changements aux Français. En revanche, certaines amendes restent applicables en cas de défaillances diverses…

Un nouveau permis de conduire dématérialisé

Après avoir été testé dans plusieurs départements en 2023, le permis de conduire dématérialisé est désormais disponible. Et ce, dans toute la France à partir du mercredi 14 février.

L’annonce a été faite par Gérald Darmanin dans le Parisien. Cette nouvelle version numérique du permis, accessible via l’application France Identité sur les smartphones Android et iOS, rendra obsolète le traditionnel permis rose cartonné.

À lire CAF: les démarches à suivre en cas de gros soucis sur vos aides ou allocations

Ainsi, tous les détenteurs du permis de conduire seront concernés par ce changement. Pour ceux ayant encore l’ancienne version papier, il faudra d’abord obtenir la carte nationale d’identité électronique (CNIe).

Elle restera ainsi la pièce d’identité principale. Une fois en possession de la CNIe, ils pourront obtenir leur permis de conduire dématérialisé via l’application France Identité.

Cela va ainsi faciliter la gestion de leurs documents officiels. Ce nouveau permis numérique ne nécessitera pas de renouvellement et pourra être consulté hors ligne une fois téléchargé dans l’application France Identité.

Il se verra ainsi valide pour tous les contrôles d’identité et pourra se voir utilisé pour des démarches en ligne. Telles que la location de voiture par exemple.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

N’oubliez pas vos papiers dans votre voiture

Lorsque vous roulez en France, il y a certains documents qui doivent se voir présentés en version papier aux forces de l’ordre lors d’un contrôle routier. Ces documents comprennent le permis de conduire, le certificat d’examen du permis de conduire (CEPC).

Vous devez aussi avoir en votre possession, le récépissé de déclaration de perte ou de vol (valable jusqu’à deux mois). Et pour la conduite accompagnée, le permis de conduire de l’accompagnateur.

De plus, le certificat d’immatriculation du véhicule ou le certificat provisoire d’immatriculation (CPI), ainsi que la carte grise de la remorque si applicable, doivent également être disponibles. La carte grise sert aussi de preuve du contrôle technique.

Il faut que sa date de validité ou le timbre du centre de contrôle technique soit présent dessus. Enfin, l’attestation d’assurance du véhicule doit aussi se voir présentée.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Les forces de l’ordre peuvent donc vérifier la présence d’équipements obligatoires tels que le triangle de présignalisation et les gilets de sécurité. En cas d’oubli de documents, des amendes se veulent encourues.

Vous risquez jusqu’à 38 € si vous ne pouvez pas présenter le certificat d’immatriculation ou le permis de conduire. Et jusqu’à 750 € si vous ne justifiez pas leur possession dans un délai de cinq jours.

Conduire sans permis ou sans assurance est un délit, entraînant respectivement des amendes de 15 000 € et de 3 750 €. Vous devez présenter votre attestation d’assurance dans les cinq jours suivant la demande des autorités sous peine d’amende.

Gare à votre pare-brise

Lorsque l’on prend la route sur une longue distance, il est souvent difficile d’éviter que la poussière s’accumule sur le pare-brise. Cela peut donc entraver la vision du conducteur si les essuie-glaces ne fonctionnent pas correctement.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Il se veut donc crucial de se rappeler que maintenir son pare-brise propre ne concerne pas seulement l’apparence. Mais aussi la conformité avec le Code de la route.

Selon la réglementation en vigueur, tout véhicule circulant sur la route doit être propre, comme il se veut stipulé dans l’article R316-4 du Code de la route. Ce dernier impose une visibilité adéquate pour tous les véhicules sur la même voie.

En cas de pare-brise très sale, vous risquez une amende de troisième catégorie. Elle s’élève à 68 euros, mais peut se voir réduite à 45 euros si payée rapidement.

De même, des amendes sévères de 68 euros se voient appliquées si les essuie-glaces sont défectueux ou si le réservoir est vide. Il est donc crucial de vérifier ces équipements avant de prendre la route.

À lire CAF: cette aide de 200 euros pour vous aider à trouver un job cet été

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :