Permis de conduire: des délais enfin plus courts dans cette région de France

Si vous souhaitez passer votre permis de conduire, sachez que les délais pour passer l'examen sont réduits dans cette région de France.

© Permis de conduire des délais enfin plus courts dans cette région de France

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Passer son permis de conduire est un moment stressant dans une vie. D’ailleurs, sachez que si vous résidez en Bretagne, une ville va réduire le temps d’attente pour préparer et réussir l’examen.

Des délais trop longs pour passer le permis de conduire

Le permis de conduire reste une étape cruciale pour beaucoup de gens aujourd’hui. En effet, ce dernier ouvre des portes professionnelles qui se voudraient autrement fermées.

Dans de nombreux domaines, le permis B est donc un prérequis pour l’emploi. Le fait de l’obtenir avant de commencer sa carrière peut donc être une bonne chose.

À lire EuroMillions: il devient millionnaire grâce aux numéros volés à sa mère

Cependant, obtenir le précieux sésame n’est pas seulement une question de compétence. Il s’agit aussi d’avoir les ressources financières pour pouvoir le passer.

En effet, les coûts peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros. Et une fois que vous avez passé l’examen théorique et pris des leçons de conduite, le véritable défi est souvent de trouver une date d’examen disponible.

Le délai d’attente moyen avant d’obtenir une date d’examen pour le permis de conduire est donc malheureusement très long. Il est généralement autour de quatre mois, selon les auto-écoles.

Des délais raccourcis à l’avenir

Fort heureusement, une lueur d’espoir se profile, avec l’introduction d’un nouveau système appelé RdvPermis. Ce logiciel fonctionne comme un système de réservation en ligne pour les candidats.

À lire Decathlon cartonne le sac multicolore tendance à moins de 20 euros

Que ce soit par l’intermédiaire de leur auto-école ou directement via le site de réservation, tous peuvent s’y rendre. Une fois connecté, les candidats peuvent suivre les démarches entreprises par leur auto-école et même prendre rendez-vous pour l’examen du permis de conduire s’ils sont candidats libres.

Ce système a réussi à se généraliser dans tout le pays depuis 2022. Et il se voit d’ores et déjà disponible dans 76 départements métropolitains ainsi qu’en outre-mer à Mayotte et à La Réunion.

D’ailleurs, dans le Finistère, les délais pour passer l’examen pourraient être réduits. C’est en tout cas ce que souhaite la région, qui milite pour que plus de créneaux soient ouverts aux candidats.

Le Finistère réduit les délais pour passer le permis de conduire

Le 3 février 2024, Jean-Charles Larsonneur a attiré l’attention du gouvernement sur les délais jugés inacceptables pour le passage de l’examen du permis de conduire dans le Finistère. Ce dernier a donc appelé à redonner rapidement de l’attractivité au métier d’inspecteur.

À lire Prix de l’électricité: la raison de la hausse du 1er février va beaucoup vous énerver

Pour ce faire, le député de Brest, d a mentionné des délais moyens de cinq à six mois. Cela est donc bien loin de l’objectif national de 45 jours.

La Direction départementale des territoires et de la mer du Finistère (DDTM) a donc toutefois apporté une nuance à ces chiffres. Selon leurs statistiques, le délai entre deux épreuves de conduite pour le permis de conduire était de 101 jours en janvier 2024.

Il était de 94 en Bretagne et 91 en France. Cela est donc très loin des 150 jours évoqués par Jean-Charles Larsonneur, mais, il faut noter que les délais se voient considérablement allongés ces derniers mois.

En 2022, par exemple, il fallait attendre seulement 76 jours en Finistère pour repasser son permis (90 en Bretagne et 85 en France). Cette situation dégradée s’explique principalement par un manque d’inspecteurs.

À lire La visite médicale obligatoire pour conserver son permis de conduire rend fou les Français

Bien qu’ils soient théoriquement de quatorze, le département a donc fonctionné avec seulement onze puis dix inspecteurs du permis de conduire pendant une partie de l’année 2023. Et ce, en raison de divers aléas, selon la DDTM.

Cependant, cette dernière affirme voir une amélioration à l’horizon, avec un retour à douze inspecteurs prévu en mars 2024 pour un retour à la normale à plus long terme.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :