Permis de conduire: le papier rose c’est fini et voici sa date de fin

Le permis de conduire connaît de nombreux changements. D'ailleurs, dans quelques années, le fameux papier rose ne sera plus valide !

© Permis de conduire le papier rose c'est fini et voici sa date de fin

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le papier rose du permis de conduire existe depuis la nuit des temps. Mais, en septembre 2013, ce dernier a changé pour passer à un nouveau format de carte bleue. Voici à quelle date l’ancien format ne sera plus recevable.

Les nombreux changements du permis de conduire

Le lundi 17 juillet, la Première Ministre, Élisabeth Borne a annoncé de nombreuses réformes pour le permis de conduire. En 2024, de » nombreuses modifications sont à prévoir.

En effet, l’une de ses nouveautés concerne votre téléphone. Bientôt, votre smartphone vous servira dès 2024 à montrer votre permis de conduire lors d’un contrôle de police.

À lire AAH: ces nouvelles mesures ne vont pas plaire à tous les allocataires

Ce n’est pas un nouveau permis de conduire, mais un autre moyen de le posséder. En effet, votre précieux sésame pourra se voir entièrement dématérialisé. Une annonce faite par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Lors d’un contrôle de police par exemple, vous pourrez présenter votre permis directement sur votre téléphone. Ou la carte si vous souhaitez.

La présence de votre certificat vous permettra donc de regarder votre nombre de points restants sur votre permis de conduire. Et ce, toujours en utilisant l’application France Identité.

« La vignette verte ne sera plus sur le véhicule, mais sur un fichier enregistré par les assurances », a-t-il continué. D’ailleurs, une autre réforme concerne les points.

À lire Aides sociales: le montant hallucinant que vous pouvez toucher sans travailler en France en 2024

En effet, le retrait de points plus important lors d’une conduite en état d’ébriété. Il était de six points, il sera maintenant de huit points. Le gouvernement se veut plus strict lors de la conduite d’une automobiliste après avoir consommé de l’alcool.

Des réformes plus strictes

Le permis de conduire se verra ainsi suspendu lors de la prise de stupéfiant. Pour les excès de vitesse avec un seuil dépassant les 50 km/h au-dessus de la limitation de vitesse se verront sanctionner d’une peine de 2 ans de prison et 3 750 euros d’amende et d’un retrait de 6 points.

En 2024, les homicides routiers deviendront donc « tous les homicides involontaires par conducteur d’un véhicule à moteur terrestre avec ou sans circonstances aggravantes », a fait savoir Matignon.

Il se verra ainsi puni jusqu’à 5 ans et une amende de 75 000 euros. De plus, un « pré-code » de la route va se voir mis en place par le gouvernement.

À lire Votre facture d’énergie va exploser en juillet, le montant de la hausse connu

De plus, un module de formation à la mobilité tout au long de la vie du conducteur est en pourparlers. Sur le plan médical, les personnes inaptes à la conduite se verront suspendre leur permis en attendant une vérification médicale.

Concernant le papier rose, là aussi, une réforme est à venir. Délivré depuis le 16 septembre 2013, le nouveau permis de conduire au format CB est un document beaucoup plus sécurisé que le permis de conduire rose cartonné.

La fin du papier rose est proche…

Le petit format carte bleue est la norme dans la majorité des pays européens, ainsi qu’aux États-Unis. Si vous êtes toujours en possession du fameux permis de conduire rose, ce dernier ne sera

En effet, les Français ont jusqu’au 19 janvier 2033 pour passer au nouveau permis de conduire. Une fois cette échéance passée, le permis rose ne se voudra plus considéré comme valide aux yeux de la loi.

À lire CAF: vous allez pouvoir toucher le RSA automatiquement avec cette nouveauté

Les automobilistes qui n’auront pas changé leur permis en temps et en heure vont donc s’exposer à une amende de 11 €, en cas de contrôle de police. Cette dernière pourra se voir majorée à 38 €. Si vous ne présentez aucun permis lors d’un éventuel contrôle, vous devrez vous rendre au commissariat.

Si vous vous ne respectez pas les règles énoncées, vous serez redevable d’une amende de 135 €. Pour faire le changement de permis, vous pouvez vous rendre sur le site de l’ANTS pour en obtenir un nouveau.

Le nouveau permis vous sera alors automatiquement attribué. Si jamais vous avez perdu votre permis de conduire, vous devrez vous acquitter d’une somme de 25 euros.