CAF: ces Français concernés par ce gros changement sur les APL

La CAF met en place des changements sur les critères d’attribution de l’APL pour certains bénéficiaires. Etes-vous concerné ?

© CAF: ces Français concernés par ce gros changement sur les APL

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les APL constituent une aide précieuse pour les Français qui ont du mal à payer leurs loyers. La CAF les verse aux ménages dont les revenus ne suffisent pas à couvrir toutes leurs charges. Parmi les allocataires qui bénéficient des APL, il y a les personnes âgées.

Ce soutien financier leur permet de mener une vie confortable, malgré le manque de ressources. Voici les conditions à respecter pour les seniors qui souhaitent toucher l’APL.

Une aide au logement essentielle pour des millions de familles

En France, se loger convenablement relève du parcours de combattant pour les familles aux ressources modestes. Les loyers coûtent cher et ne cessent d’augmenter dans toutes les régions de l’Hexagone.

À lire Vacances d’été: la technique imparable pour réserver des hôtels beaucoup moins cher

Ainsi, les ménages qui ont peu de revenus ne parviennent plus à les payer, en plus de leurs charges quotidiennes.

Les APL versées par la CAF viennent en renfort à ces personnes défavorisées et leur permettent d’alléger leurs loyers.

Pour toucher des APL, les allocataires de la CAF doivent remplir certaines conditions. Premièrement, le logement pour lequel ils demandent l’aide doit être leur résidence principale et doit se situer en France.

Il faut aussi que les demandeurs soient locataires, co-locataires ou sous-locataires.

À lire CAF: bonne nouvelle vous allez pouvoir toucher cette aide sociale plus longtemps

Enfin, la CAF n’attribue les APL que pour les logements qui répondent à certains critères. La maison que les allocataires louent doit être décente et respecter les normes de santé et de sécurité fixées. Il y a aussi un plafond de loyer à ne pas dépasser.

Si votre loyer se retrouve supérieur à ce seuil, la CAF ne vous attribuera pas l’aide.

Le montant de l’aide versée par la CAF varie en fonction des revenus des bénéficiaires. Il diffère aussi selon le montant de leurs loyers.

Notez que les APL peuvent aussi servir à rembourser les prêts conventionnés que les bénéficiaires ont souscrits pour leur logement.

À lire Vacances: cette lourde amende si vous ramassez des coquillages à la plage

Les conditions fixées par la CAF pour verser les APL aux seniors

La CAF ne verse pas les APL uniquement aux personnes actives. Les seniors à la retraite peuvent aussi demander l’aide. Ils ont droit aux APL, qu’ils vivent seuls ou dans une maison de retraite.

Pour en bénéficier, ils doivent effectuer une demande auprès de la CAF ou de la MSA.

Afin de toucher le montant maximum de l’APL attribué par la CAF, les retraités doivent respecter des plafonds de ressources. Pour une personne seule, ce seuil maximum de revenus s’élève à 5 186 euros.

Pour un couple, il se situe à 7 430 euros. Enfin, si le couple a un enfant a charge, il ne doit pas dépasser les 8 862 euros. Ce plafond augmente en fonction du nombre de personnes à charge.

À lire Chèque énergie: les démarches à faire si vous ne l’avez pas touché cet hiver

Si les revenus des bénéficiaires se révèlent supérieurs à ces montants, la somme versée par la CAF diminue.

Pour les retraités qui vivent en EHPAD, les APL attribuées par la CAF peuvent alléger leurs redevances. Il y a d’autres conditions à respecter pour les seniors qui vivent dans une maison de retraite.

Pour bénéficier de cette aide, ils doivent vivre dans un établissement conventionné avec le préfet. De plus, il faut qu’ils y vivent de manière stable, soit pendant 8 mois par an au moins.

Enfin, leur logement doit offrir un confort minimal et faire au minimum 9 m² pour une personne.

À lire Une grosse amende pour les hommes torse nu dans ces villes cet été