Allocations chômage: les aides des chômeurs annulées si vous faites cette activité

Les personnes qui touchent les allocations chômage peuvent voir leurs aides bloquées si elles font cette activité. Le point.

© Allocations chômage: les aides des chômeurs annulées si vous faites cette activité

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Bon nombre de personnes en recherche d’emploi se tournent vers le bénévolat pour accélérer leur réinsertion professionnelle. Il s’agit, en effet, d’un bon moyen pour acquérir de l’expérience et pour éviter de rester inactif. Cependant, il faut respecter certaines conditions pour que les activités de bénévolat ne vous privent pas de vos allocations chômage.

Peut-on faire du bénévolat si l’on touche les allocations chômage ?

En France, les demandeurs d’emploi peuvent toucher une aide qui leur permet de subsister le temps de trouver un travail. Il s’agit des allocations chômage, un revenu de remplacement que le gouvernement attribue aux personnes éligibles.

Pour toucher ce coup de pouce financier, vous devez avoir travaillé pendant au moins 130 jours ou 910 heures.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

Les personnes en situation de chômage choisissent souvent de faire des activités bénévoles. Pour cause, en plus de faire gagner des points sur le CV, cela leur permet de rester actifs, même sans travail.

Une initiative louable, mais qui peut vous pénaliser, si vous ne respectez pas les conditions préétablies.

En effet, faire du bénévolat peut vous faire perdre votre droit aux allocations chômage. Il faut alors rester vigilant quant aux activités que vous effectuez pour ne pas vous retrouver privé de vos aides.

Premièrement, pour continuer à toucher vos allocations chômage, vous ne pouvez pas faire du bénévolat chez votre ancien employeur.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Ainsi, si une opportunité de bénévolat s’offre à vous dans votre précédente entreprise, il vaut mieux la refuser.

Ensuite, vous n’avez pas le droit d’exercer une activité de bénévolat qui se substitue à un emploi salarié. Pour cause, cela s’apparente à du salariat déguisé. Et vous risquez de perdre vos allocations chômage si vous vous faites prendre.

Enfin, votre activité ne doit en aucun cas faire obstacle à votre recherche active d’emploi. Cela signifie que le bénévolat ne doit pas constituer un motif de refus d’un poste ou d’une formation. Aussi, vous devez libérer des heures pour votre recherche d’emploi.

Ce qui veut dire que le bénévolat à plein temps est à proscrire. Si votre activité bloque votre réinsertion professionnelle d’une manière ou d’une autre, vos allocations chômage pourront être supprimées.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Dans quels cas une activité bénévole peut-elle bloquer l’accès à vos aides ?

L’activité bénévole constitue une réelle opportunité de développement de compétences pour les personnes au chômage.

En effet, en travaillant bénévolement, vous pouvez acquérir plus d’expérience. Et plus vous avez de l’expérience, plus vous pourrez vous faire embaucher rapidement.

Il faut d’ailleurs mentionner toutes vos activités bénévoles sur votre CV pour mettre en avant vos compétences.

Cependant, même si le bénévolat semble avantageux, votre activité peut bloquer vos allocations chômage. En effet, si vous exercez un travail, même non rémunéré, dans laquelle vous avez un intérêt, dites au revoir aux allocations chômage.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Pour cause, l’Etat n’autorise pas le bénévolat intéressé et les personnes en situation de chômage doivent faire attention.

Si vous exercez une activité bénévole dans l’intérêt de la collectivité ou de tiers, vous pourrez toujours toucher les allocations chômage.

Cependant, si la personne concernée a un intérêt dans l’exercice de l’activité, elle perdra ses aides.

Les allocataires qui ont répondu « non » à la question « exercez-vous une activité professionnelle » se retrouvent sur la sellette. En effet, si vous avez nié alors que vous êtes bénévole quelque part, cela relève d’une fausse déclaration.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

Avant d’accepter d’exercer une activité bénévole quelque part, prenez le temps de bien vous informer. Cela vous permettra de vous retrouver privé de vos aides injustement.