EDF: très mauvaise nouvelle le prélèvement va exploser pour tous les français

Les fournisseurs d’énergie comme EDF, Engie et Total anticipent à leur guise pour ajuster vos factures... Mais cette fois sans votre accord !

© EDF: très mauvaise nouvelle le prélèvement va exploser pour tous les français

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Au regard de la hausse des factures d’électricité, nombre de Français pourraient voir leurs dépenses mensuelles s’alourdir de manière considérable. EDF, Engie, TotalEnergies…

Les fournisseurs d’énergie pourraient décider d’augmenter la facture d’électricité de leurs clients de manière automatique.

Attention ! Cette surprenante hausse n’est pas relative aux fluctuations habituelles du marché de l’énergie, ou à l’inflation mais bel bien à une initiative des fournisseurs eux-mêmes.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

EDF, Engie, TotalEnergies… Répondez vite à ce courrier des fournisseurs d’électricité sinon votre facture s’envolera !

C’est une décision unilatérale ! Mais les fournisseurs d’énergie comme EDF, Engie, ou TotalEnergies ont tout à fait le droit de prendre.

Il s’agit de la décision d’augmenter le montant des mensualités d’électricité de leurs clients.

En effet, en France, la majorité des foyers payent mensuellement leur facture d’électricité. Concrètement, ils payent une somme fixe pendant 11 mois. Puis, EDF et autres fournisseurs effectuent une régularisation au terme du douzième mois.

Ainsi, en fonction de votre consommation d’électricité, deux possibilités s’offrent à vous :

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

Pour la première possibilité, les foyers doivent payer un supplément car leurs mensualités n’ont pas été suffisantes pour régler l’ensemble de leur facture d’électricité.

Et, pour la seconde possibilité, les foyers bénéficient d’un remboursement du trop-perçu par leur fournisseur d’énergie (EDF, Engie, etc). En effet, dans ce cas, la somme de leurs mensualités était trop importante par rapport au montant de leur facture.

Toutefois, il est très rare que la seconde possibilité arrive. La première est, en général, le cas de la plupart des ménages.

En ce sens, nombre de clients ont du recevoir un courrier ou un e-mail auquel il vaudrait mieux porter une grande attention. Ces quinze derniers jours, en effet, les fournisseurs d’énergie ont adressé de nombreux mails ou courriers postaux.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Engie, EDF ou encore TotalEnergies ont, en effet, d’effectuer un ajustement sans consultation préalable. Vous l’aurez compris, cet ajustement ne se base que sur les estimations de consommation.

Quelle est la formule de ce courrier ?

De nombreux clients EDF ont donc reçu, très récemment, un courrier les prévenant d’un changement.

Comme l’indiquent les colonnes de L’internaute, voici la formule de ce courrier :

« Suite à l’analyse de vos derniers relevés de consommation et/ou suite à l’évolution des prix de votre offre, nous vous proposons d’ajuster vos mensualités à XX€. TTC/mois dès maintenant« , écrit par exemple Engie.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Et, dans une autre version du courrier, EDF écrit :

« Suite à une demande de votre part ou à la modification de la date de relevé de compteur par le distributeur »… Et le fournisseur d’énergie d’annoncer dans les lignes suivantes qu’un nouveau montant mensuel, plus important, vous sera prélevé à compter d’une certaine date.

Il convient de retenir que les fournisseurs d’énergie ont tout à fait le droit de vous signifier cette hausse. Et, si vous ne dites mot c’est que vous consentez à cette hausse !

Il est donc très important de répondre à ce courrier, car, en l’absence d’opposition de votre part d’augmenter votre mensualité, celle-ci grimpera de manière automatique à la date que le fournisseur d’énergie a indiquée.

À lire Vacances d’été 2024: la semaine à réserver d’urgence c’est la moins chère de toutes

Donc, le seul moyen d’échapper à une facture salée est de contacter rapidement votre fournisseur d’énergie pour vous opposer à ce nouveau mode de calcul. Sans refus explicite de votre part votre facture augmentera !