CAF: le montant des aides et allocations change et voici combien vous allez perdre chaque mois

La CAF revalorise le montant de ses allocations à partir du 1ᵉʳ avril. Une bonne nouvelle, certes, mais qui ne profitera pas à tout le monde.

© CAF: le montant des aides et allocations change et voici combien vous allez perdre chaque mois

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Après l’annonce du 27 février dernier, les allocataires de la Caf se réjouissent d’une augmentation des aides. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, l’organisme des aides sociales revalorisera le montant des allocations de 4,6 %. De nombreux foyers pourront ainsi maintenir leur niveau de vie, même avec l’inflation qui bat son plein en France.

Cependant, une autre mesure accompagnant cette hausse pourrait vous faire gagner moins chaque mois.

Le montant de vos allocations va augmenter bientôt

Bonne nouvelle pour les allocataires de la Caf : le montant de vos aides augmentera de 4,6 % dès le 1ᵉʳ avril. Le gouvernement a pris cette décision pour soutenir au mieux les ménages modestes. Une décision qui arrive au bon moment, puisque l’inflation affecte énormément le pouvoir d’achat des Français.

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

Cette revalorisation des aides de la Caf concerne la majorité des allocations versées par l’organisme. Vous pourrez ainsi toucher un RSA de 635,71 euros ou encore une AAH de 1016,05 euros. La prime d’activité, la prime de déménagement, l’AEEH ainsi que la prestation d’accueil du jeune enfant vont aussi augmenter de 4,6 %.

D’autres allocations de la Caf ne bénéficieront pas de cette revalorisation tant attendue. Mais il faut noter qu’elles ont déjà augmenté récemment. Par exemple, les APL ont connu une hausse de 3,7 % en octobre, les pensions de retraite ont augmenté de 5,3 % en début d’année.

C’est aussi le cas des allocations d’aide au retour à l’emploi qui ont été revalorisées de 1,9 % en novembre.

Dans le but de distribuer les aides de manière juste, la Caf annonce une nouvelle règle qui pourrait tout changer. Et de nombreux allocataires se retrouveront pénalisés, même avec la hausse de 4,6 % prévue pour début avril.

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

La Caf met en place une mesure qui pénalisera beaucoup d’allocataires

Si avant, la Caf calculait le montant de vos allocations en fonction de vos revenus annuels, cela va changer. En effet, l’organisme des aides sociales demande à ses allocataires de déclarer leurs revenus tous les trois mois.

Et cela prend effet dès maintenant. Ainsi, si votre situation financière change au cours d’un trimestre, vos aides peuvent diminuer ou augmenter.

Mais cela ne s’arrête pas là ! Il faut à présent déclarer le salaire net social inscrit sur votre fiche de paie.

Ce montant sera pris en compte dans la méthode de calcul des allocations. La Caf prendra alors en considération les avantages sociaux que votre employeur vous attribue pour déterminer le montant de vos aides.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

Un grand changement qui pourrait réduire les allocations des salariés qui touchent différents avantages et mettre à mal leurs finances. Par exemple, si votre employeur vous donne des tickets resto, le montant de vos aides peut en pâtir.

Si votre salaire s’élève à 1800 euros et que votre patron vous attribue des tickets resto, vous verrez votre aide diminuer. Le montant que vous toucherez passera de 66 à 27 euros. Un changement qui risque d’impacter grandement sur votre budget.

Vous ne bénéficierez donc pas de l’avantage de la revalorisation de 4,6 %.

De nombreux allocataires s’inquiètent déjà des répercussions de cette nouvelle mesure sur leurs finances. Ils s’attendent à ce que le gouvernement réagisse et trouve des solutions. Et ce, pour que les allocataires de la Caf ne se trouvent pas privés d’une grande partie de leurs aides.

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements