CAF: les aides et allocations perdues si vous ne respectez pas cette nouvelle procédure

En 2024, les choses se corsent pour ceux qui touchent les allocations de la CAF. Et certains allocataires risquent de perdre leurs droits.

© CAF: les aides et allocations perdues si vous ne respectez pas cette nouvelle procédure

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les Français le savent, chaque jour, des personnes malveillantes tentent d’accéder à vos informations personnes pour vous soutirer de l’argent. C’est pourquoi la Caf conseille aux allocataires à changer leur mot de passe, sans quoi, ils se verront privés de leurs allocations.

La Caf met en garde ses allocataires

Les arnaques aux aides de la Caf sont monnaie courante. Dernièrement, c’est un influenceur qui a été pris la main dans le sac, à cause d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

En effet, le Youtubeur, Mertel, s’est attiré de gros ennuis, à cause d’une vidéo dans laquelle il n’a pas hésité à dévoiler son arnaque à la Caf. Il a révélé qu’il fraudait l’allocation adulte handicapé (AAH).

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Comme son nom l’indique, cette allocation est réservée aux personnes qui sont en situation de handicap. Pourtant, l’homme a affirmé qu’il était en très bonne santé.

Il a donc dévoilé comment il a mis au point cette arnaque à la Caf. « Je fais cette vidéo pour vous dire que je peux vous accompagner pour percevoir l’AAH, l’allocation adulte handicapé. Je me vois handicapé sur le papier. Et je vous rassure : je suis en très bonne santé », avait-il confié.

Ce denier a tenu à préciser : « Mais j’ai fait valoir mon handicap. Un handicap invisible, auprès de la MDPH [maison départementale des personnes handicapées, NDLR] qui a reconnu mon handicap. Et pour lequel je perçois l’allocation ». Des propos qui ont choqué la Toile.

Se prémunir des arnaques

Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, les arnaques à la Caf sont nombreuses. Faux mails, faux SMS, tous les moyens sont bons pour vous piéger.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Certaines personnes malintentionnées parviennent même à vous appeler et se faire passer pour un conseiller. Autant d’arnaques auxquelles il faut être particulièrement vigilant.

Dernièrement, un nombre considérable de bénéficiaires de certains minimas sociaux n’ont pas pu accéder au site de la Caf. Mais cette raison n’est pas le fruit du hasard.

En effet, cette situation a affecté des millions de ménages. La raison est simple, la majorité des allocataires de la Caf ont l’habitude de consulter le site de l’organisme avant le 5 du mois.

Il s’agit de la date à laquelle les allocations et autres prestations sociales se verront versées. Ils vérifient ainsi les détails de leur versement, tels que l’adresse ou le RIB.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

La Caf alerte ceux qui touchent certaines allocations

Cependant, ces bénéficiaires n’ont pas pris conscience du message crucial affiché sur le site de la Caf le 8 mars dernier. Dans ce dernier, l’organisme demandait à toutes les personnes inscrites sur son site de changer leur mot de passe.

Et ce, pour accéder à leur espace personnel. Le site a réalisé un communiqué dans lequel il stipule que depuis le 8 mars, il est désormais obligatoire de modifier son mot de passe.

Cette mesure a ainsi été mise en place suite à un piratage survenu en février 2024, au cours duquel près de 600 000 comptes personnels ont été compromis. Afin d’améliorer la sécurité des espaces personnels, les CAF ont rendu obligatoire le changement de mot de passe.

Depuis le 8 mars, vous pouvez accéder à votre compte CAF, mais si vous n’avez donc pas changé votre mot de passe, vous ne pourrez pas y accéder. Sachez que vous disposez de quatre tentatives, sans quoi, votre compte se verra bloqué.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

En cas de refus, le compte de l’allocataire se veut temporairement suspendu. Cela l’empêchera ainsi d’accéder à ses informations personnelles ou de faire des demandes de prestations sociales, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :