Renouveler facilement son permis de conduire après une perte, un vol ou s’il est déchiré

Si vous possédez votre permis de conduire et que vous souhaitez le renouveler, sachez qu'il y a une méthode simple à appliquer.

© Renouveler facilement son permis de conduire après une perte, un vol ou s'il est déchiré

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Facile à obtenir, le permis de conduire est un document officiel. Il permet à tout un chacun de circuler sur le territoire légalement. Cependant, il peut arriver qu’il arrive à expiration et dans ce cas, il faut procéder à son renouvellement.

Le permis de conduire, un document officiel

En France, il est impératif d’être titulaire d’un permis de conduire pour circuler légalement sur les routes. Le non-respect de cette règle constitue une infraction au Code de la route.

D’ailleurs, cette infraction se veut passible de lourdes sanctions. Lors d’un contrôle routier, le conducteur doit présenter son permis, sous peine d’une amende pouvant atteindre 38 €.

À lire Le chèque énergie annulé à cause du Fisc, faites vite une réclamation

En cas d’incapacité à présenter le document officiel, le conducteur dispose de cinq jours. Pour le présenter à un commissariat ou une gendarmerie. Faute de quoi l’amende peut atteindre 750 €.

La présentation d’un faux permis de conduire peut entraîner une amende maximale de 75 000 € et une peine de prison de cinq ans. Les conséquences de la conduite sans permis sont sévères. Classant cette infraction comme un délit inscrit au casier judiciaire du conducteur.

Les sanctions financières et pénales incluent jusqu’à un an d’emprisonnement. Et une amende de 15 000 € en cas de premier délit, conformément à l’article L221-2 du Code de la route. Le véhicule peut être immobilisé lors du contrôle, avec une amende possible de 800 €.

Des sanctions lourdes en cas de non-respect.

En cas de récidive, les sanctions peuvent donc atteindre 30 000 € d’amende et deux ans d’emprisonnement. Il se veut également souligné que les sanctions mentionnées s’appliquent également aux conducteurs sans le permis adéquat. Pour le véhicule qu’ils conduisent.

À lire Tout savoir sur les aides financières pour partir en vacances cet été

Cependant, certaines exceptions autorisent la conduite sans permis pour certains véhicules à moteur. C’est le cas des cyclomoteurs, les voiturettes ou les voitures électriques d’une puissance maximale de un kW.

De plus, les conducteurs d’engins agricoles ou forestiers liés à une exploitation agricole ou forestière peuvent ainsi conduire sans permis à partir de l’âge de 16 ans. Le fait de ne pas avoir son permis de conduire lors d’un contrôle routier peut entraîner une amende de 38 €.

De même, conduire avec un faux permis ou un permis falsifié expose donc à une peine de cinq ans de prison. Et une amende de 75 000 €. Ainsi qu’à des peines complémentaires telles que la confiscation du véhicule, une peine de travail d’intérêt général.

Cela implique aussi l’interdiction de conduire certains véhicules pendant cinq ans au maximum, l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Mais aussi le retrait des droits civiques, civils et familiaux.

À lire CAF: ces français qui recevront les allocations sans en faire la demande en 2024

Que faire lorsque son permis n’est plus valable ?

La détérioration, la perte ou le vol de votre permis oblige les Français à se procurer un nouveau permis de conduire. La procédure est obligatoire, sous peine de confiscation de votre véhicule.

Une fois que vous avez entamé la procédure, vous recevrez rapidement une copie ou un nouveau permis. Il est important de noter que le processus administratif varie en fonction de votre lieu de résidence.

Pour le renouvellement du permis de conduire en France, la demande doit être effectuée en ligne sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Le site propose un service en ligne permettant de réaliser l’ensemble de la procédure.

Si vous n’avez pas accès à un service de photo et de signature numérique, vous avez la possibilité de remplir un formulaire photo-signature (FPS). Ensuite, il faut l’envoyer par courrier lors de la téléprocédure.

À lire Alerte arnaque: ils vous volent de l’argent juste en passant à coté de vous et sans vous toucher

Pour les résidents à l’étranger, il se veut donc nécessaire de contacter l’organisme gouvernemental compétent dans le pays de résidence pour le renouvellement du permis. Les autorités françaises ne peuvent renouveler l’autorisation de conduire pour les expatriés.

Lors du renouvellement du permis de conduire, les documents requis varient en fonction de la situation. En cas de vol, il faut fournir le récépissé de la déclaration de vol effectuée à la police ou à la gendarmerie.

En cas de détérioration, une copie du permis doit être fournie. Une fois le nouveau permis reçu à domicile, l’ancien permis devra être détruit, car il devient périmé.