CAF: cette étape obligatoire pour continuer à toucher ses aides sociales

En 2024, la CAF continue d'aider les Français chaque mois. Cependant, pour continuer de toucher vos droits, une étape est indispensable.

© CAF cette étape obligatoire pour continuer à toucher ses aides sociales

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les nombreuses aides de la CAF ne vont pas s’estomper pour l’année en cours. Cependant, si vous souhaitez continuer de toucher vos aides sociales en bonne et due forme, il y a une étape essentielle à ne pas rater.

Des aides de la CAF revalorisées

En 2024, les nombreuses aides de la CAF seront revues à la hausse. À commencer par les allocations familiales, qui connaîtront leur augmentation annuelle habituelle revalorisée en avril.

Versée mensuellement aux personnes ayant au moins deux enfants de moins de 20 ans à charge, cette aide augmentée est précieuse. Cette mesure est donc essentielle pour de nombreux Français afin de subvenir à leurs besoins en fin de mois.

À lire La pire marque de crème hydratante selon 60 Millions de consommateurs

Le montant mensuel passera donc de 141,99 euros à 148,80 euros, applicable à un revenu annuel inférieur à 75 804,98 euros. Pour les foyers avec trois enfants, l’allocation augmentera à 339,43 euros, comparé à 323,91 euros de l’année précédente.

De plus, les foyers avec quatre enfants verront une augmentation de plus de 23 euros, passant de 505,83 euros en 2023 à 529,48 euros en 2024. Avec un versement supplémentaire de 196,23 euros par enfant additionnel.

Cette revalorisation des aides de la CAF a donc été annoncée le 29 octobre dernier par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Cela fait donc suite à l’impact de l’inflation sur les budgets familiaux.

Toutes les aides repensées

Convenu à 4,8 % pour 2024, cet ajustement est plus significatif que la hausse de 1,6 % enregistrée en 2023. Les allocations familiales ne se veulent donc pas les seules à évoluer en fonction de l’inflation.

À lire Chèque énergie: que faire si vous ne l’avez pas encore reçu en 2024 ?

En effet, le RSA va aussi connaître aussi une belle progression, à partir du 1ᵉʳ avril 2024. Ce dernier va donc atteindre 636,92 euros pour une personne seule et 955,37 euros pour un couple sans enfants.

Ces montants représentent respectivement une augmentation de 29,17 euros et 43,75 euros par rapport à l’année précédente. Cependant, pour continuer de percevoir vos aides habituelles, il y a une démarche à réaliser obligatoirement.

Chaque année, la CAF exprime des préoccupations concernant les difficultés rencontrées dans le processus d’attribution des aides sociales. En effet, certains bénéficiaires ne respectent pas les directives de l’organisme.

Ces derniers commettent alors des erreurs. Cependant, sachez qu’il y a une démarche cruciale à comprendre pour éviter la perte de vos droits.

À lire Des policiers découvrent l’impensable dans des légumes Leclerc

Une démarche obligatoire pour les allocataires de la CAF

En effet, les prestations de la CAF prennent en compte diverses informations liées au bénéficiaire. Telles que la situation familiale, les revenus mensuels, la situation matrimoniale et l’état de santé.

Ainsi, le montant des aides se veut donc calculé en fonction des revenus perçus par la personne. Pour bénéficier des aides de la CAF, il est impératif de faire une demande en ligne via le site officiel de l’organisme, en respectant scrupuleusement les conditions d’éligibilité.

Lorsque vous faites votre demande en ligne, il est important de déclarer trimestriellement vos revenus. En particulier pour les salariés.

Il est donc essentiel de communiquer rapidement vos gains tous les trois mois à votre caisse, sous peine de perdre vos droits. D’ailleurs, sachez que la démarche est rapide à faire.

À lire Leclerc, Picard, Lidl: ces frites sont les pires de toutes selon 60 Millions de consommateurs

Il est impératif de déclarer avec précision vos revenus trimestriels. Sachez que toute fausse déclaration peut entraîner des sanctions pour fraude et il se veut donc de votre responsabilité de fournir des informations fiables.

La CAF dispose des prérogatives nécessaires pour vérifier l’exactitude des informations. Des agents de l’organisme peuvent même se déplacer jusqu’à votre domicile et contacter votre employeur pour vérifier les informations.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :