CAF: L’APL annulée si vous dépassez ces plafonds de revenus

Les Français peuvent compter sur l’APL pour alléger le montant de leurs loyers. Mais leurs revenus ne doivent pas dépasser le plafond fixé.

© CAF: L’APL annulée si vous dépassez ces plafonds de revenus

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’APL, comme toutes les aides de la CAF, constitue une vraie bouée de sauvetage pour les Français en situation précaire. A l’heure où les loyers explosent partout dans l’Hexagone, cette aide précieuse permet à ses bénéficiaires d’arrondir leurs fins de mois.

Cependant, il faut respecter des conditions strictes pour toucher l’APL. Et parmi ces critères, il y a les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour être éligible à l’aide.

Les conditions d’attribution de l’APL et les démarches pour la réclamer

L’APL constitue une aide financière attribuée par la CAF et qui se destine aux locataires. Ce coup de pouce de l’Etat permet aux ménages aux revenus modestes d’alléger leurs loyers. Ainsi, ils peuvent allouer plus de budget aux autres dépenses de la famille.

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

Cela fait augmenter leur pouvoir d’achat et peut aussi rehausser leur niveau de vie.

Pour toucher l’APL, il faut être locataire d’un logement, en France. Et avoir un contrat de location rédigé à son nom. Les colocataires ont aussi le droit de réclamer l’APL, tout comme les sous-locataires.

Toutefois, pour ces derniers, il faut avoir moins de 30 ans pour bénéficier de l’aide.

Comme l’APL se destine à faciliter l’accès au logement, la maison pour laquelle vous demandez l’aide doit être votre résidence principale. Vous devez alors y vivre de manière stable toute l’année. Le logement doit aussi remplir des critères de décence et des conditions minimales d’occupation.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Enfin, le propriétaire du logement doit avoir un accord avec l’Etat pour que la maison soit conventionnée APL.

Pour demander l’APL, vous devez vous rendre sur le site de la CAF et vous connecter à votre espace personnel. Il faudra fournir une pièce d’identité ainsi qu’une attestation de loyer.

Si la CAF vous considère comme éligible, elle versera directement le montant de votre APL à votre propriétaire chaque mois.

Les plafonds de ressources à respecter pour toucher l’aide

Les plafonds de revenus à ne pas dépasser pour toucher l’APL varient d’une famille à une autre.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

En effet, le seuil de ressources maximum se calcule en fonction de la composition de la famille. Pour une personne seule et sans enfants, il ne faut pas dépasser les 5 186 euros par mois.

Un couple sans personne à charge, quant à lui, ne doit pas gagner plus de 7 430 euros.

Pour les personnes seules ou les couples avec des enfants, le plafond varie selon le nombre d’enfants.

Si vous avez une personne à charge, il ne faut pas dépasser les 8 862 euros par mois pour bénéficier de l’APL. Avec 2 enfants, le plafond de revenus s’élève à 9 061 euros par mois.

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Le seuil à ne pas dépasser se situe à 9 408 euros pour 3 enfants et à 9 758 euros pour 4 enfants. Si vous avez 5 personnes à charge, vos revenus ne doivent pas dépasser 10 105 euros. Pour 6 enfants, le seuil maximum s’élève à 10 454 euros pour avoir droit à l’APL.

Au-delà de 6 enfants, le plafond de revenus augmente de 343 euros pour chaque personne à charge supplémentaire.

Il faut savoir que la CAF ne prend pas en compte votre salaire uniquement pour déterminer votre éligibilité. D’autres ressources sont aussi considérées. Il s’agit entre autres des revenus fonciers, des revenus des capitaux ou des pensions alimentaires.

Les revenus perçus en dehors de la France et les IJ AT-MP entrent aussi en considération.

À lire Récupérer facilement votre chèque énergie jusqu’à 277 euros en 2024