Ces aides indispensables pour payer sa facture de chauffage en hiver

Découvrez les aides incontournables pour payer votre chauffage cet hiver : Chèque Énergie, MaPrimeRénov, Éco-Prêt à Taux Zéro, et bien plus.

© Ces aides indispensables pour payer sa facture de chauffage en hiver

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Avec l’hiver qui s’annonce de plus en plus froid, l’État français offre diverses aides pour venir soutenir ceux qui cherchent à remplacer leur système de chauffage ou à faire face aux défis liés à leurs factures en électricité. Des aides phares y figurent. Le Chèque Énergie, Ma Prime Rénov, l’Éco prêt à taux zéro… sont ainsi des mesures à ne pas négliger.

Ces aides pour faire des économies en chauffage

Vous en avez marre de payer trop cher en chauffage tous les hivers ? Votre facture atteint des sommes bien trop élevée ? On a une bonne nouvelle pour vous.

Depuis quelque temps, l’État se mobilise pour les français. En effet, il veut aider les foyers à affronter le froid de l’hiver.

À lire Vacances d’été: la technique imparable pour réserver des hôtels beaucoup moins cher

Dans cette optique, l’État a commencé par lancer Ma Prime Rénov. C’est un soutien clé vers la transition énergétique.

Lancé en 2010 à la place du CITE, Ma Prime Rénov est en effet un pilier majeur des aides en électricité. Cette aide finance divers travaux qui visent à améliorer l’isolation des maisons.

Les montants alloués dépendent des revenus et des économies d’énergie générées par les travaux. Il y a quatre catégories, du « Bleu » au « Rose ». Elles offrent ainsi une approche plus personnelle en fonction des ressources de chaque français.

En plus de cette prime, l’éco prêt à taux zéro fait aussi le buzz. Et pour cause… C’est une aide clé pour la rénovation énergétique.

À lire CAF: bonne nouvelle vous allez pouvoir toucher cette aide sociale plus longtemps

Concrètement ? Ce prêt concerne ceux qui ont besoin de fonds pour des travaux en énergie. Idéal pour sortir les logements du statut de passoire énergétique, il n’est pas à négliger.

L’Éco prêt à Taux Zéro propose ainsi un financement variable. Il se calcule en fonction du nombre et de l’impact qu’auront les travaux entrepris.

Des montants allant de 7 000 à 50 000 euros peuvent être obtenus sans frais. Ce n’est donc pas rien.

Un coup de pouce à ne pas négliger

Mais ce n’est pas tout. Pour aider les français à payer moins cher en chauffage, l’État a mis en place d’autres aides.

À lire Vacances: cette lourde amende si vous ramassez des coquillages à la plage

Le dispositif « Coup de Pouce Économie d’Énergie » en fait d’ailleurs parti. Il s’adresse surtout à certains types de chauffage et demeure actif jusqu’à la fin de 2026.

La bonne nouvelle ? Il se cumule avec Ma Prime Rénov et l’Éco prêt.

Il offre de grosses aides pour le remplacement de vieilles chaudières par des produits plus performants. Les montants varient en fonction des revenus du foyer et du type de chauffage choisi.

Une autre bonne nouvelle ? Pour la plupart des travaux qui aident à réduire la facture de chauffage, le taux de TVA est réduit à 5,5 % au lieu de 20 %.

À lire Chèque énergie: les démarches à faire si vous ne l’avez pas touché cet hiver

Cette remise fiscale s’applique aux bâtiments qui ont plus de deux ans. Elle permet ainsi d’encourager l’installation de systèmes de chauffage plus efficaces.

Une autre aide précieuse pour payer moins cher en facture d’électricité est le chèque énergie.

Instauré en 2018, il aide ainsi les familles à payer leurs dépenses en énergie. Le montant varie de 48 à 277 euros. Il se calcule selon la composition du foyer et les revenus.

Il est versé sans qu’aucune démarche ne soit à faire. Le Chèque Énergie est ainsi une aide rapide et directe pour les familles qui sont dans le besoin et les plus précaires.

À lire Une grosse amende pour les hommes torse nu dans ces villes cet été

Vous l’aurez compris. Toutes ces aides offrent ainsi un filet de sécurité financier pour les familles qui doivent faire face à l’hiver. Ne passez donc pas à côté.