Un automobiliste se fait couper la route et ça dégénère en bagarre à Grenoble

1

A Grenoble, un automobiliste s’est fait couper la route par une camionnette à un carrefour et a immédiatement fait demi-tour pour aller s’expliquer avec le fautif. La situation a alors tourné à la bagarre et un passant a rapidement tenté de les séparer.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. P31
    Routard•••••
    Inscrit le 30/09/2014
    3196 pts

    Il veut filer des coups de boule à la Zidane mais il mesure 1m60 ! J’ai adoré le final, en tout cas !

  2. Anonyme

    Au vu de la déferlante de haine que vient de prendre l’entreprise au niveau des avis Google.
    Il y a de fortes chances que l’employeur soit mis au courant et que cet employé perde son emploi pour faute grave suite à une agression. Et au vu des préjudices liés à l’atteinte des droits privatifs attachés à la marque et à son image, l’entreprise pourrait se retourner contre son employé pour des dommages et intérêts liés à la perte de clients engendrée par ce comportement.
    En résumé: l’excité du volant va en prendre plein le cul…

68 COMMENTAIRES

  1. Anonyme
    Invité

    Je croyais que le mec en gris était sur le siège passager de la voiture noire mais non. Vu qu’il repart seul, c’est juste un piéton qui voulait calmer la situation. Par contre le chauffard qui profite de son intervention pour se barrer en loucedé et le laisser se faire taper alors que le mec en gris était venu l’aider, un bon gros lâche

  2. mrkrylau
    Habitué•••••
    Inscrit le 02/04/2021
    622 pts

    Pas certain de la phrase; « s’est fait couper la route par  » car semble bien y avoir un marquage au sol de type « céder le passage » donc plutôt « un automobiliste a failli amboutir une camionnette suite a sa vitesse excessive en ville dans un carrefour et a … » (?)

  3. mrkrylau
    Habitué•••••
    Inscrit le 02/04/2021
    622 pts

    Note: C’est avenue « avenue auguste ferrie  » à echirolles (et non Grenoble) dont un feu gère le carrefour… L’opinion d’un dit assureur vous direz que « Étant assureur, je t’assure qu’en cas de sinistre le tort sera pour le camion gris.. 50, 80, 110, 220 , la vitesse n’est pas un point comptabilisé dans le code des assurances.. mais sur le principe du code de la route.. je pense que la police verbaliserait le fourgon blanc » (source: TW)

    • Oui donc c’est bien le fourgon gris qui est en tort. La voiture blanche ne roule pas si vite que ça, à voir si c’est une zone 30, mais de toute façon il se fait clairement couper la route. Ce qui ne justifie évidemment pas la suite.

    • Gsza
      Invité

      Et DN également, le camion n’est pas en tort, il doit céder le passage au véhicule blanc dans le cadre du code de la route, c’est à dire si le blanc roule à 50 km/h, ce qui laisse le temps aux deux de passer sereinement. La définition du refus de priorité c’est quand on oblige quelqu’un a freiner pour éviter le choc, hors le décérébré en blanc a à peine freiné à 90 km/h à la louche.
      Robert PATULACCI, gardien de la paix

  4. Echirolles
    Invité

    A mon avis le gars n’a pas aimé que le trafic passe avant lui et à mis les gaz pour lui mettre la pression… d’où l’intervention du passant qui se trouvait sur le passage piéton juste avant, le lieu c’est Echirolles au carrefour de la pharmacie Bayard rue Jean Jaurès .

  5. Anonyme
    Invité

    l’autre racaille a vraiment du temps à perdre pour aller taper sur des inconnus pour si peu. en tout cas ça m’a fait plaisir de le voir s’allonger en un seul coup. un bonne lecon pour comprendre que la violence ne resoud pas tout

  6. Anonyme
    Invité

    Au vu de la déferlante de haine que vient de prendre l’entreprise au niveau des avis Google.
    Il y a de fortes chances que l’employeur soit mis au courant et que cet employé perde son emploi pour faute grave suite à une agression. Et au vu des préjudices liés à l’atteinte des droits privatifs attachés à la marque et à son image, l’entreprise pourrait se retourner contre son employé pour des dommages et intérêts liés à la perte de clients engendrée par ce comportement.
    En résumé: l’excité du volant va en prendre plein le cul…

  7. rouk
    Invité

    c’est quartier bayard à echirolles et au fond on voit la luire, j’ai grandi jusqu’à mes 17 ans dans cette zone et suis bien content d’en être sorti… courage pour ceux encore pris en « otage » dans ces quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: