TOP COMMENTAIRES

  1. Anonyme

    il s est fait ejecter inconscient de son vehicule qui lui ait ensuite passé dessus… ce qui est sur c ‘est qu il court moins vite qu’avant ses exploits

17 COMMENTAIRES

    • Anonyme
      Invité

      Les humains ont tout autant le droit d’être dans la nature que les autres animaux.
      À force de vouloir jouer au ouin-ouin les humains c’est des méchants (et de faire son maso au passage), on finit par dire d’énormes co..eries.

    • Anonyme
      Invité

      Oui ils ont le droit… mais en la respectant.
      Quand tu vois les gens meme dans les Pyrénées, qui sortent des sentiers pour piqueniquer dans les fleurs , alors qu’ils écrasent au passage toute une flore, dont certaines espèces sont en voie de disparition. Heureusement que tout le monde ne se comporte pas en gros égoiste dégueulasse.

    • Anonyme
      Invité

      Le droit au saccage de la nature merde !!!
      Regarde ce con d anonyme qui défend le droit d y être autant que les animaux, il a raison merde quoi !
      C’est pas comme si les territoires des animaux se réduisaient à peau de chagrin quoi !
      Moi je revendique le droit de tout saccager, car je suis un gros beauf populo ! Et puis white lives matter aussi !
      Voilà…on doit avoir l échantillon moyen des connards de Ve site dit ainsi…

    • Anonyme
      Invité

      Aux écolos bobos de service : vous croyez que les animaux (autres que l’homme) se soucient ou non de saccager la nature quand ils en ont l’occasion ? Vous croyez que le castor se soucie de la faune et flore que son barrage va détruire ? La nature est par essence même une lutte permanente pour la survie et passe par la maîtrise de territoire. Même en le saccageant. C’est pas les exemples qui manquent !
      Quant à vos espèces en voie de disparition, ouvrez les yeux et sortez vous les doigts ! L’évolution est une permanence de disparitions d’espèces et d’apparitions d’autres. Une niche d’écosystème ne reste jamais vide ; il y a toujours une nouvelle espèce pour venir l’occuper. Et heureusement pour vous bande de bobos incultes en écologie évolutive, car si certaines espèces n’avaient pas disparu, les ancêtres de homme n’auraient pas pu apparaître ni évoluer pour devenir de bons bobos voulant figer la nature dans un état à l’opposé de ce qu’elle est : en évolution permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: