Un voisin sauve un enfant de 4 ans qui se noie dans la piscine familiale

3

A Lawrence, dans le Kansas (États-Unis), un enfant de 4 ans a échappé à la surveillance de ses parents et est allé sauter dans la piscine familiale. Heureusement, un voisin âgé de 12 ans a vu qu’il se trouvait au fond de l’eau et a alerté son père de la situation. Ce dernier a enjambé la clôture, s’est précipité dans l’eau pour le remonter à la surface et a immédiatement réalisé un massage cardiaque. L’enfant est finalement revenu à la vie après avoir passé trois minutes vingt sous l’eau.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Sam le pompier

    En cas de noyade on débute bien une RCP par 5 insufflations avant de masser…
    Quoiqu’il en soit le massage prime sur l’insufflation pour tout autre ACR (parfois le bouche à bouche n’est pas recommandé en présence de sang ou mousse dans la bouche de la victime).
    30 compressions + 2 insufflations….etc..etc jusqu’à mise en place d’un DEA et arrivé secours.

  2. oqp

    RCP ACR DEA… Pas compris sauf DEA mais je crois pas que ça ait un rapport..

27 COMMENTAIRES

  1. Anonyme
    Invité

    Dans mes lointains souvenir concernant les premiers secours, il me semble qu’il faut commencer par faire du bouche a bouche avant de pratiquer le massage cardiaque chez les enfants et inversement pour les adultes.
    un ou une secouriste pour confirmer ou infirmer ?

    • Sam le pompier
      Invité

      En cas de noyade on débute bien une RCP par 5 insufflations avant de masser…
      Quoiqu’il en soit le massage prime sur l’insufflation pour tout autre ACR (parfois le bouche à bouche n’est pas recommandé en présence de sang ou mousse dans la bouche de la victime).
      30 compressions + 2 insufflations….etc..etc jusqu’à mise en place d’un DEA et arrivé secours.

    • Sam le pompier
      Invité

      @oqp
      RCP = réanimation cardio pulmonaire
      ACR = arrêt cardio respiratoire
      DEA ou DAE = défibrillateur automatique externe
      DSA = défibrillateur semi automatique

    • Sam le pompier
      Invité

      Il a 4 ans….il perçoit pas le danger comme un type intelligent comme toi…
      En revanche les parents sont plus con que la moyenne… défaut de surveillance et surtout aucune sécurité autour de la piscine..

    • Anonyme
      Invité

      ah ok c’est ce que je me suis demandé aussi. y’a de plus en plus de gamins autiste avec toute ces femmes qui attendent d’etre trentenaire pour faire des enfants

    • Anonyme
      Invité

      De nombreuses maladies orphelines dont l’autisme sont dû à l’âge avancé des hommes qui attendent la quarantaine pour se caser.
      La différence d’âge dans le couple augmente aussi le risque d’avoir un enfant autiste, dès 5 ans de différence d’âge, alors forcement, une femme de 30 ans qui procrée avec un homme de 40 à 45 ans, ben ça donne + d’enfants autistes.
      Faut revoir tout le système économique et social pour que les hommes aient des enfants avant 35 ans (l’âge idéal étant entre 20 et 35 ans comme pour les femmes).

    • Anonyme
      Invité

      c’est pas à cause des hommes. à 30 ans une femme a perdue 90% de ses ovaires, à 35 ans c’est 95% et la grossesse est considérée risqué par les medecins et elle aura un suivi special. c’est la femme qui devra porter l’enfant pendant 9 mois. si un homme de 40 fait un enfant avec une femme jeune y’aura pas de problème, donc l’argument « c’est à cause des hommes qui attendent 40 ans » c’est des foutaise de feministes

    • Anonyme
      Invité

      @ Anonyme 14H32
      Tu fais erreur. Renseigne toi.
      L’implication de l’âge du père dans les maladies orphelines est de nos jours prouvé, sauf que ça reste tabou et ça va à l’encontre des intérêts économiques et sexuels des hommes qui croient pouvoir attendre 40-50 ans pour se caser avec une jeunette.

      Dès 35 ans chez les hommes et encore plus à 40 ans puis 50 ans, il y a une augmentation des mutations génétiques spontanées lors de la formation des spermatozoïdes et cela augmente le risque de mutations génétiques chez l’enfant à naitre et donc de voir ces enfants atteints de nanisme par exemple, mais aussi de maladies cardiaques, rénales, psychiatriques etc.

      En plus de cela, la mauvaise santé ou hygiène de vie d’un homme augmentera le risque de problème de santé pour la femme et le bébé durant la grossesse. Et vu que les + de 35 ans sont souvent enceinte d’hommes de + de 40 ans, ça explique en partie les statistiques plus élevés de problèmes médicaux pour les grossesses tardives.

      Ce qui est propre à l’âge des femmes concerne la trisomie 21 dans les 3/4 des cas (1/4 causé par homme) et sinon compte tenu que la grossesse agit comme un chélateur naturel, il est logique que la 1ere grossesse tardive chez une femme intoxiquée par tout un tas de chose depuis 30-40 ans aura plus de risque de faire une fausse couche ou d’avoir un enfant handicapé. Mais pour la deuxième grossesse, le risque sera réduit.

    • Anonyme
      Invité

      @ Anonyme 14H32 (suite)
      Et le taux de -90% que tu donnes concerne les chances de tomber enceinte et ne correspond pas au taux d’ovules (et non d’ovaires). A titre de comparaison, entre 20 et 25 ans, une femme a seulement 25% de chance de tomber enceinte sur 12 mois de rapports non protégés, 12% entre 30 et 35 ans, 6% entre 40 et 45 ans. Pour les hommes il y a aussi une diminution de leur fertilité et surtout de la qualité de leurs spermatozoïdes avec l’âge.

    • Le Vieux
      Invité

      @ anonyme et anomnyme :

      La méiose est le phénomène de division cellulaire qui aboutit à la fabrication des gamètes (ovocyte II chez la femme et spermatozoïdes chez l’homme). Chez la femme la méiose est fractionnée dans le temps. Les filles ont un stock d’ovocytes à la naissance. La méiose reprend à l’adolescence avec l’apparition des cycles. Chaque cycle 1 ou 2 ovocytes arrivent à maturité. Au 14 ème jour, il y a ovulation. Si l’ovocyte II est fécondé, il y a grossesse. A la ménopause (vers 45-50 ans) la femme a épuisé son stock d’ovocytes. Elle devient alors totalement infertile par voie naturelle.

      Chez l’homme les spermatozoïdes sont fabriqués TOUTE LA VIE. La fabrication se fait en continue et dure à peu près 72 jours.

      Du coup, la fertilité des femmes baisse graduellement avec l’âge car plus elles attendent pour avoir un enfant, plus la probabilité que leur ovocytes aient accumulé des mutations génétiques augmente. L’accumulation de mutations dans l’ADN de l’ovocyte finit soit par être irréparable et l’ovocyte dégénère, soit pour aboutir après fécondation à la formation d’une cellule oeuf non viable, soit à la formation d’un embryon avec des tares génétiques. Voilà pourquoi certaines maladies génétiques sont automatiquement recherchées chez les femmes qui font des PMA au dela d’un certain âge (36 ans il me semble)

      Chez les hommes il ne peut y avoir de phénomène d’accumulation graduelle des mutations car le stock de spermatozoïdes est constamment renouvelé.

      Il y a donc bien des différences fondamentales sur les causes d’infertilité masculine et féminine. Mais chez la femme l’âge joue un rôle bien plus important que chez l’homme.

      C’est de la biologie humaine niveau terminale.

    • Anonyme
      Invité

      merci Le Vieux. c’est ce que je voulais lui expliquer mais les femmes sont incapable d’admettre qu’elles ont une part de responsabilité beaucoup plus importante en cas de problème avec l’enfant. j’ai vu des hommes de plus de 40 ans avoir des enfants avec des femmes de 20 ans et leurs enfants etaient en parfaite santé. l’autre me parle de problème si la femme a 30 ans et l’homme a 40 ans. dailleurs l’homme envoit des centaines de millions de spermatozoides par ejaculation et seuls les plus apte arrivent devant l’ovule.
      y’a beaucoup trop de femme qui font passée leur education ou leur profession et attendent 30 ans pour avoir des enfants comme si leur horloge biologique se mettaient en pause pendant leur carrière professionnelle. après ca vient blamer les hommes de 40 ans, le culot.

    • Le Vieux
      Invité

      Dans les services de biologie de la reproduction de tous les hopitaux on conseille aux femmes qui veulent avoir des enfants tardivement de congeler leurs ovocytes. Dans ce cas précis on ne conseille jamais au mari de congeler ses spermatozoïdes, ça serait même contre-productif. Mais je suppose que les femmes qui downvotent continueront leur deni…

  2. Tatinnnn
    Invité

    Je me trompe ou à aucun moment les parents n’interviennent sur la vidéo?
    Parce que si c’est le cas, le môme n’a pas seulement échappé à la surveillance de ses parents! S’il est resté 3 min sous l’eau, que le voisin a eu le temps de le réanimer et d’autres personnes ont eu le temps d’arriver,. Les parents d’un enfant de 4 ans, avec une piscine non protégée ..enfin,,il y a clairement un problème.

    • Anonyme
      Invité

      Le gosse veut certainement imiter les adultes qui plogent dans la piscine. Il ne se rend pas compte. La piscine est sécurisée avec des barrières. Cela signifie que soit la barrière était ouverte et alors la responsabilité de l’hotel est engagée, soit les parents sont entrés dans la périmètre de la piscine avec l’enfant auquel cas c’est leur responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: