Un policier braque son arme sur un automobiliste du convoi de la liberté à Paris

30

Samedi à Paris, une séquence diffusée dans le JT de TF1 a provoqué la polémique autour du convoi de la liberté. Un policier a en effet été filmé en train de braquer son arme de service sur un automobiliste faisant partie de la manifestation. Une enquête administrative a été ouverte suite à la diffusion de cette séquence.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. ?

    Tout est parti d’un contrôle routier au niveau des Champs-Élysées peu après 13 heures ce samedi. Un équipage de la 32e compagnie d’intervention (CI) de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) a ordonné à la conductrice de cette voiture de marque Lexus, originaire de l’Hérault, de s’arrêter pour un contrôle. Un drapeau français avec l’inscription « Liberté » dépassait de la fenêtre de son véhicule. Le préfet de police a interdit tout rassemblement en lien avec ce « convoi de la liberté », dans un arrêté, de vendredi jusqu’à lundi inclus.

    L’un des policiers fait signe à l’automobiliste de s’arrêter. Elle aurait acquiescé et se serait déportée vers la droite, ralentissant. Les policiers s’arrêtent et descendent de leur voiture pour débuter le contrôle normalement. Mais la conductrice redémarre soudainement vers la place Charles-de-Gaulle. Les fonctionnaires la suivent et allument leur gyrophare et leur sirène deux-tons.

    Ils la rattrapent au niveau de la place en la doublant. C’est cette scène qui a été filmée puis diffusée par nos confrères de TF1. Les policiers sortent de leur voiture alors que la suspecte a toujours les mains sur le volant. Cette fois, ils ne prennent aucun risque : l’un des agents sort son arme et la pointe sur la conductrice, en lui ordonnant de couper le contact de son véhicule.

    Une fois le moteur éteint, le policier range son arme. La conductrice et sa passagère refusent dans un premier temps de descendre. « La passagère est finalement sortie, mais les policiers ont dû aller chercher l’automobiliste sur son siège, qui a été interpellée », indique une source proche de l’enquête. Cette dernière, qui est âgée de 60 ans, a été placée en garde à vue. Durant leur intervention, les policiers ont été pris à partie par une foule.

  2. moloko
    Routard•••••
    Inscrit le 02/06/2016
    3510 pts

    Merci pour l’explication, c’est bien d’avoir les faits complets et pas juste un extrait trompeur

53 COMMENTAIRES

  1. ?
    Invité

    Tout est parti d’un contrôle routier au niveau des Champs-Élysées peu après 13 heures ce samedi. Un équipage de la 32e compagnie d’intervention (CI) de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) a ordonné à la conductrice de cette voiture de marque Lexus, originaire de l’Hérault, de s’arrêter pour un contrôle. Un drapeau français avec l’inscription « Liberté » dépassait de la fenêtre de son véhicule. Le préfet de police a interdit tout rassemblement en lien avec ce « convoi de la liberté », dans un arrêté, de vendredi jusqu’à lundi inclus.

    L’un des policiers fait signe à l’automobiliste de s’arrêter. Elle aurait acquiescé et se serait déportée vers la droite, ralentissant. Les policiers s’arrêtent et descendent de leur voiture pour débuter le contrôle normalement. Mais la conductrice redémarre soudainement vers la place Charles-de-Gaulle. Les fonctionnaires la suivent et allument leur gyrophare et leur sirène deux-tons.

    Ils la rattrapent au niveau de la place en la doublant. C’est cette scène qui a été filmée puis diffusée par nos confrères de TF1. Les policiers sortent de leur voiture alors que la suspecte a toujours les mains sur le volant. Cette fois, ils ne prennent aucun risque : l’un des agents sort son arme et la pointe sur la conductrice, en lui ordonnant de couper le contact de son véhicule.

    Une fois le moteur éteint, le policier range son arme. La conductrice et sa passagère refusent dans un premier temps de descendre. « La passagère est finalement sortie, mais les policiers ont dû aller chercher l’automobiliste sur son siège, qui a été interpellée », indique une source proche de l’enquête. Cette dernière, qui est âgée de 60 ans, a été placée en garde à vue. Durant leur intervention, les policiers ont été pris à partie par une foule.

    • Anonyme
      Invité

      mais quand il faut aller dans les cités, ils font demi tour et n’ose pas broncher

      la petite excuse du « elle a redemarré » , on verra si ils font pareil quand ils devront aller chercher des suspects en fuite qui se refugient dans les cités… :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :lol: :lol: :lol:

    • yes
      Invité

      Super explication mais les faits sont graves…ont ne pointe pas un flingue a quelqu’un juste pour ce qu’il y a un drapeau de la france est une inscription liberté! Ont est ou la? Et vous trouvez ca normal! Generation de baltringues.

    • ...
      Invité

      @Yes
      Effectivement les faits sont graves, le policier ne pointe pas son arme sur une simple manifestante, mais sur une personne au volant d’un véhicule considéré comme une arme par destination qui refuse d’obtempérer et vient de réaliser un délit. C’est justifié et légitime afin que la contrevenante ne puisse mettre en danger, par sa conduite, d’autres usagers, ou les policiers qui viennent de l’interpeller.

    • @ yes, la baltringue
      Invité

      Je crois que la baltringue c’est toi ; et voilà pourquoi :
      « Super explication mais les faits sont graves…ont ne pointe pas un flingue a quelqu’un juste pour ce qu’il y a un drapeau de la france est une inscription liberté! »
      Donc ou bien tu ne sais pas lire, ou tu n’as même pas lu la « super explication » susdite. A quel moment est-il dit ou expliqué que le flingue est sorti à cause du drapeau et de l’inscription liberté ? Au contraire, on t’explique qu’il y a d’abord eu un refus d’obtempérer suivi d’un délit de fuite.
      Toi pas avoir compris ? Ou toi pas vouloir comprendre et vouloir garder ses oeillères ?
      Moi parler simple à toi ; toi comprendre ?
      « Et vous trouvez ca normal! Generation de baltringues. »
      Pour le coup, la baltringue c’est toi mon gars ! Allez, va ranger ton gilet jaune, y a bobonne qui t’appelle pour question pour une baltringue.

    • Yes l'enc..de baltringue
      Invité

      Puisque tu te permets enc… de baltringue de Yes, on se permet aussi. Ca te dérange pas j’ espère ?

      Des comme toi on voudrait en déglinguer tous les jours mais voilà t’ es bien planqué…

      Pas de débat ou d’ explication ,juste des insultes pour toi. Pauvre FDP…

    • Et ?
      Invité

      Avoir des moyens empêche d’avoir un point de vue objectif sur le monde qui nous entoure ? Et en quoi le fait d’avoir une voiture a 40 000 est un indicateur de quoi que ce soit, il y a des gens pourvus de bons sens et d’autres sans tout simplement qu’ils aient des moyens ou non.

    • ...
      Invité

      « gens pourvus de bons sens » ===> S’arrêter pour un contrôle de police mais redémarrer brutalement et effectuer un délit de fuite avant d’être bloqué par un véhicule d’intervention et en prime refuser de sortir de son véhicule malgré les injonctions des Forces de l’Ordre. T’es vraiment sûr de vouloir appeler ça une personne avec du bon sens ? M’est d’avis que la personne pas très objective dans l’histoire c’est toi…

    • . . .
      Invité

      Tu dois faire parti de ceux qui pensent qu’un président peut tout changer mais tu sais Macron ou d’autres c’est du pareil au même on paie le prix de 40 ans de mauvaises décisions alors sens toi pousser des ailes en te revendiquant anti Macron si le souhaites ça te doit te conforter dans l’idée que t’es dans le camp des ´gentils’ mais t’es juste un mouton de plus que tu en sois conscient ou non

    • @…
      Invité

      Je critique le fait qu’il fasse un lien entre rouler en Lexus et le fait que ça aille bien dans sa vie, je donne pas raison à l’auteur du délit de fuite. Il/elle va assumer les conséquences de ses actes mais que ce soit une Twingo ou une Lexus si tu commences à juger les gens sur leurs voitures c’est qu’on ne peut plus rien pour toi

    • ...
      Invité

      Non tu dis que cette personne avec des moyens a « un point de vue objectif [et qu’elle est] pourvue de bon sens », pour une abrutie qui réalise un refus d’obtempérer le choix des termes est plutôt mal choisi… Mais libre à toi d’être en accord avec cette personne.

  2. Anonyme
    Invité

    oh c’est la municipale, ce sont les john waynes des temps moderne

    mais quand il faut aller dans les cités, ils envoient les unités spéciales, le suspect sera moins conciliant donc plus difficile de jouer les john waynes du képi

    • Anonyme
      Invité

      Occupe toi donc de débusquer un Bescherelle, ça devrait être plus dans tes cordes… C’te révolutionnaire en carton qui veut jouer les libres penseurs mais qui n’est pas capable d’écrire correctement deux phrases sans faute.

    • Vector equilibrium
      Invité

      C’est marrant les blaireaux sans arguments qui viennent attaqué sur les fautes d’orthographe au lieu de critiquer sur le fond. Merci pour les commentaires sympathique bises

    • chuck
      Invité

      @Delph : bravo pour la comparaison avec la révolution… qui fut menée par des bourgeois, qui ont eux même manipulé le peuple pour qu’il se fasse buter leur place. Une belle chose, qui a juste enlevé les privilèges de la noblesse pour les donner à la bourgeoisie.
      Mais au moins, avec la « démocratie », la plèbe peu croire qu’elle a son mot à dire.

  3. Kasual
    Invité

    La conduite dangereuse et la mise en danger d’autrui doivent être fréquente dans ce genre de mouvement, la réaction du policier est la plus optimale surtout qu’il n’a pas le doigt sur la détente ce qui témoigne d’un jugement réfléchi et pondéré malgré tout de la situation de sa part.

    • nun
      Invité

      tu dois être relativement bien financièrement pour parler de la sorte en fait t’en a un peu rien a branler des autres de leur galère tant que toi tout roule pour moi c’est toi le parasite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: