Une femme jette son bébé vivant dans une poubelle après avoir accouché (États-Unis)

39

Au Nouveau-Mexique (Etats-Unis), une jeune femme de 18 ans a été filmée par une caméra de surveillance au moment où elle a jeté son bébé dans une benne à ordures. Le nouveau-né a passé six heures enfermé avant que des passants entendent ses cris et alertent les secours. Le bébé avait été jeté à l’intérieur d’un sac poubelle content des ordures. Transporté à l’hôpital, le petit garçon se trouve dans un état stable. La jeune femme de 18 ans a été identifiée et a expliqué son acte par une crise de panique après avoir accouché.

Partager sur Facebook

37 COMMENTAIRES

    • Wasabi_Jack
      Invité

      Raté, du coup.
      Moi j’en ai un par contre:
      Sans excuser l’acte, voila ce qui arrive (au delà de la connerie humaine) quand on stigmatise les erreurs des gens, et qu’on les pointe du doigt. On agit en lâche, en espérant ne pas être pris et faire comme si de rien n’était.
      Peut-être que cela ne s’applique pas ici, la suite nous le dira, mas à méditer pour d’autres cas.

    • Bernard
      Invité

      Hey, ceux qui dislikez çà, vous comprenez la reflexion au moins ?
      J’ai de sérieux doutes..
      Allez, un seul exemple, celui d’une jeune femme victime d’un viol.

      Depuis le 1/09/21 au texas , il n’est plus possible d’avorter après 6 semaines en aucun cas.
      Nos vies sont toutes différentes, les lois sont normalement là pour nous prémunir du pire.

    • Anonyme
      Invité

      Là case passe au NOUVEAU MEXIQUE où l’avortement est autorisé JUSQU’A TERME (sous réserve d’accord médical). Donc tu te trompes.

  1. click
    Invité

    Crise de panique ou manque d’humanisme? Elle devra vivre toute sa vie avec ces images et cet enfant qui grandira loin d’elle. Bref, le nouveau Mexique est pro anti-avortement, voila ce que ça donne…

    • Anonyme
      Invité

      Le nouveau mexique est un des 5 états américains où les « late term abortions » sont autorisés. Tu dis donc exactement l’inverse de la réalité.

  2. Poulet aux hormones
    Invité

    C’est très triste mais hélas assez banal l’abandon d’enfant. Il y en a certains d’assez connus, dans certains livres ;)
    A 18 ans, c’est encore une gamine.

    Ptet qu’elle a été recalé à l’émission ado et future maman, qui sait ;)

  3. Pseudo
    Invité

    Je constate aussi les dégâts des lois anti-avortement . MAIS de là à jeter un bébé vivant dans une benne à ordure, dans sac poubelle fermé, et surtout à la manière de jeter le sac , on sent quand même un gros manque d’humanité et d’empathie.

    • Anonyme
      Invité

      Aux USA l’avortement est autorisé dans tous les états par la loi fédérale (Woe 1973). En pratique les états l’autorisent jusqu’à 25 semaines en moyenne. Le seul état vraiment restrictif est le Texas qui fait exception avec 6 semaines. Le Mississipi est à 15 semaines. Tous les autres sont entre 22 jusqu’à la naissance (Oregon, Colorado, Nouveau Mexique, Alaska). Contrairement à ce que l’on nous montre en France l’avortement est très très très largement autorisé aux USA alors qu’il était très très très largement illégal avant 1973. Même si les « late term abortions » sont très rare (3% des cas), ils existent. La moyenne d’avortement aux USA c’est 10 semaines. Pour rappel la limite légale en France est fixée à 12 semaines.
      Des groupes anti avortement existent aux USA mais ils n’ont de fait quasiment aucun pouvoir. Dire que l’avortement est interdit ou même menacé aux USA est une fable victimiste entrenue par les journalistes français. Cela n’a aucun rapport avec la réalité.

      La France avec une limite légale de 12 semaines serait le 2ème état le plus restrictif des USA si nous en faisions parti !!!!

  4. Endy
    Invité

    A voir sa manière de jeter le sac, on est quand même loin de la personne en détresse qui agit par désespoir. D’autant plus qu’elle n’a pas l’air d’être vraiment dans le besoin.
    C’est probablement une psychopathe. Et il y en a plus que ce que l’on imagine. Sur le site passeportsanté.net, ils indiquent qu’apparemment 4% des hommes seraient des psychopathes, et 1% des femmes.

    • Anonyme
      Invité

      « A voir sa manière de jeter le sac, on est quand même loin de la personne en détresse qui agit par désespoir »

      Ma pensée exactement quand je l’ai vu balancer le sac…Et dire que son bébé est dedans…
      Aucune pitié ni apparemment aucun remord. Son âge n’excuse pas le geste du tout. Elle pourrait au pire donner son enfant pour qu’il soit adopté. Elle préfère le jeter comme ça, comme un rebus, comme une merde…
      Elle ne mérite aucune pitié non plus après un acte aussi abjecte.

  5. Anonyme
    Invité

    @ Bean
    Aux USA l’avortement est autorisé dans tous les états par la loi fédérale (Woe 1973). En pratique les états l’autorisent jusqu’à 25 semaines en moyenne. Le seul état vraiment restrictif est le Texas qui fait exception avec 6 semaines. Le Mississipi est à 15 semaines. Tous les autres sont entre 22 jusqu’à la naissance (Oregon, Colorado, Nouveau Mexique, Alaska). Contrairement à ce que l’on nous montre en France l’avortement est très très très largement autorisé aux USA alors qu’il était très très très largement illégal avant 1973.
    Donc tu as raison il y a bien une nuance entre ça et un avortement tardif au Nouveau Mexique : elle est de 1 jour !

  6. Gabriel
    Invité

    Je félicite le travail remarquable de l’ange gardien qui a su garder son calme et à protégé remarquablement bien le bébé dont il avait la charge : pour cette acte héroïque, il a gagné une promotion et passe séraphin !

  7. Anonyme
    Invité

    Par contre faire suffoquer son bébé et le faire broyer vivant ou bruler, ca ne la manifestement pas fait paniquer.
    J’espère qu’elle fera un interminable séjour en prison.

  8. Anonyme
    Invité

    Pour ceux qui parle du droit de choisir l’avortement, sachez qu’il est fréquent qu’une grossesse passe inaperçue durant les délais légaux de l’avortement. Et si la femme a un contraceptif hormonal elle mettra ses symptomes, lourdeur bas ventre et nausée, sur autre chose qu’une grossesse.

    Dans tous les cas il y a 2 type de situation aboutissant au néonaticide :
    ce qui

    • Anonyme
      Invité

      Ca se passe au nouveau mexique et là bas on peut y avorter jusqu’à la naissance. Je ne vois pas comment on pourrait encore augmenter ce délai légal à moins de légaliser le meurtre.

  9. Anonyme
    Invité

    Le déni dit « partiel » qui devrait se nommer ‘déni’ tout court : La femme se sait enceinte mais n’anticipe pas l’accouchement et vit comme si son état de grossesse perdurera des années.

    Le déni dit « total » qui devrait se nommer ‘état de grossesse non consciente’ : la femme n’a pas conscience d’être enceinte, mais pour les médecins hommes qui se sont penché sur ces cas, il est inconcevable qu’une femme ne se sache pas enceinte, d’où « déni total ».

    Cela concerne principalement, soit de toutes jeunes filles qui tombent enceintes après leur premier rapport sexuel, soit des femmes déjà mère de plusieurs enfants.
    Il me semble que le néonaticide survient soit de façon totalement consciente (une forme de sacrifice pour survivre soit même ou faire survivre les enfants déjà là, dans environnement non favorable à la venue du bébé), soit dans un état second lié à l’accouchement surprise (se débarrasser de ce qui est perçu comme une ‘chose’ encombrante).

    • Anonyme
      Invité

      « une forme de sacrifice pour survivre soit même ou faire survivre les enfants déjà là »

      Ce que tu dis est parfaitement vrai chez les animaux. Chez les humains nous avons des sociétés organisée avec des système sociaux complexes. Aux USA l’avortement est sous le contôle du planning familiale et entre dans le cadre du « medicare », une sorte de Couverture Medicale Universelle (CMU) en moins bien. Donc même en cas d’envirronement non favorable elle peut déposer son enfant au chaud dans un panier avec une couverture devant un hopital…. pas le balancer dans un sac poubelle comme une ordure.

    • Anonyme de 13/01 22H45
      Invité

      @ Anonyme 14/01 12H42
      Pour celles qui ont conscience de leur état, abandonner leur bébé pourrait être plus difficile à vivre que de le tuer. C’est comme si un chapitre de leur vie ne se refermera jamais. ça peut être dure à entendre mais c’est une réalité.

      Ensuite, considérer qu’il y a des services sociaux d’entraide comme solution, c’est méconnaitre la corruption qui y règne, tout est devenu un bisness. Je ne dit pas qu’il n’y a pas de personnes bienveillantes dans ce système mais la bienveillance n’est pas suffisante dans un système corrompu. C’est un peu le loto.
      On sait aussi que la moitié des enfants adoptés finissent mal, qu’il y a une violence importante entre enfants dans les orphelinats, qu’à 18 ans, on leur coupe les aides et bcp finissent à la rue, tombe dans la délinquance ou la prostitution.

  10. Edelweiss !
    Invité

    En Suisse, il se trouve une boite pour bébés abandonnés, à l’entrée d’un couvent qui est contrôlée chaque jour.

    • RDV à GM 10 AM
      Invité

      C’est bien de vouloir donner / avoir un jugement d’un tel acte à notre niveau d’existence…
      Simple personne assise devant notre ordinateur que nous sommes. Considèrent que je suis un corps, mais aussi un esprit accompagné d’une âme, je me pose simplement une question.
      Savez vous que parfois vous faites de bons choix pour de mauvaises raisons ? Ou bien encore, et c’est plus cruel, de faire des choix qui vous semblent justes et bons, mais qui aboutissent à de mauvais résultats ? A notre niveau d’existence, je pense que l’on ne contrôle presque rien. Mais du moment que vous gardez cette impression de maitrise ou de contrôle des choses avec cette sensation de libre arbitre, qui vous donne suffisamment de confiance en vous, si vous la méritez, le monde avance.
      Les civilisations, la future ça peut passer par une embrouille positive pour faire grandir la cible, mais l’entraide c’est le mieux non ?
      Certes beaucoup d’entre vous comprennent / et où pensent qu’ils sont obligés de faire mal pour x ou y raison (et parfois ça fonctionne). Comme « ils » sont obligés de vous faire penser à agir comme un héros. Mais qui d’entre vous possède cette faculté, à son niveau d’existence et de conscience, de voir les résultats d’une action aussi banale soit-elle, et les répercussions de celle-ci ? Souhaitez vous fonctionner comme depuis bien des siècles / millénaires ? ou avancer petit à petit ? Future et science, avancé technologique ne permettent pas à tout le monde, corps, esprits et âmes, d’avoir place ici et là / là-bas ?

      Gnagnagna on comprends pas ces pseudos.

  11. Anonyme
    Invité

    Innommable !! Elle la jeté comme une merde, la salope !! Pourquoi ne pas l’abandonner à l’hôpital, église, services sociaux… Pffff. A gerber !

  12. Chuck
    Invité

    Mais pourquoi elle a pas vendu son gosse à la secte démocrate pour qu’ Hillary Clinton et ses acolytes puissent pratiquer leurs rituels sataniques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: