13 COMMENTAIRES

  1. miaou
    Invité

    Ce qui me tue c’est qu’elle reste stoïque.
    Purée moi j’aurais fait une célébration de l’autre monde ventriglisse obligatoire !

    • Endy
      Invité

      Quand on maitrise son geste, il n’est nul besoin de le fêter. C’est bien pour ça que les footballeur « professionnels » deviennent fou de joie quand ils réussissent un tir cadré.

  2. Anonyme
    Invité

    7 commentaire : sur le foot ou presque… en voyant un poisson maltraité et dans des conditions inhumaines… Triste mentalité ici

    • MYNAMEISNOBODY
      Invité

      D’ailleurs il est à noter que tout le monde se contrefout du bien être des poissons. Dauphins et requins, oui mais le poison lambda rien à carrer… Surement leurs regard inexpressif.

    • Anonyme
      Invité

      C’est justement ca les conditions humaines, ce poisson préférerait surement des conditions poissonneuses

    • Mouais...
      Invité

      On avorte des enfants à tour de bras, mais on doit s’occuper des poissons… drôle de monde ! On est foutus

  3. " ♥ "
    Invité

    Punaise, quand je vais chez le Chinois qui fait fruit et légume je n’ai pas encore eu droit à la version foot de rue.
    Après je pense que je la fais bien craquer, à mon dernier passage, c’était deux pommes de terre deux champignons et un kilo de raisin (comme souvent pour le raisin).
    J’ai cuisinais ça en omelette, avec des épices pour poisson ^^
    Un dinguerie, une tuerie, cocktail explosif.
    La recette ;
    Sur ma planche à découper, rose en plastique. Je coupe les patates en trois, puis chaque tranche
    en trois frites, et chaque frites en trois parts. Huile et beurre, dans une sauteuse. On fait doré, puis on réduit le feu en ajoutant un peu d’eau et on couvre.
    Retour sur la planche des tortures… Avec les champignons, cette fois. Je coupe, en fine tranche. Dans une autre poile, huile beurre et on fait mijoter sans couvrir.
    Pendant la cuisson, je mets dans un bol trois œufs. Les battre puis y ajouter, sel, poivre, épices à poissons (un mix acheté chez HMarket, c’est pas chère mais tout est périmé ou presque). Les plus courageux peuvent mettre comme moi, un peu de piment (ça pique…). On peut rajouter un peu de vert aussi, pour se donner bonne conscience.
    Pour finir la cuisson des patates on enlève le couvercle et augmente le feux pour que toute l’eau, s’évapore. On rajoute les champignons, puis la préparation. Bon appétit, bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: