27 COMMENTAIRES

  1. Endy
    Invité

    Vous jugez un peu rapidement. Il ne me semble pas qu’elle lui tord le bras. C’est lui qui force pour redresser son bras, et elle qui est obligée de forcer à son tour pour le maintenir.

    • Anonyme
      Invité

      En france, quand je vois ce que le métier est devenu je considère les nouveaux policiers comme les paillassons de la république. Les politiciens font des choix de société catastrophiques et c’est sur nous qu’ils s’essuient les pied. Finalement quand les gauchistes réclament la fin du financement de la police je me dis que c’est peut être une bonne idée. Qu’on en finisse. Quand le chao sera général peut être que les idéologues gouteront enfin à leur propre médecine.

  2. Pierre
    Invité

    Voilà où on en arrive en niant des banalités tels que : un homme a naturellement plus de force qu’une femme. Il faut arrêter avec cette folie de : il faut autant de policiers que de policières, c’est un métier d’homme, point. Une pensé à Alicia Champlon et Audrey Berthaut, deux femmes gendarmes tuées en 2012 dans le Var en ayant voulu interpeller un homme beaucoup trop fort pour elles, qui les a tabassé puis qui s’est emparé de leur arme avant de les abattre de sang froid en pleine rue… Voilà où mène ce genre de folie…

    • ODB
      Invité

      Plutôt que de dire des idioties, renseigne toi un peu mieux sur les missions des forces de l’ordre. La plupart des missions sont plutôt « sociales » (conflit familial, entre voisinage, ivresse sur la voie publique etc,etc…
      Ces missions sont souvent mieux gérées par des femmes que par des hommes. Pour les interventions plus « musclés il y a le psig, gign, raid, gipn, fipn.. Dans ces équipes les hommes sont largement majoritaires.
      ps: je ne suis ni policier ni gendarme mais je collabore régulièrement avec pour des missions d’assistance aux victimes.

    • Pierre
      Invité

      Pour aller interpeller un délinquant multirécidiviste de 1m90, comme ce fut le cas pour Alicia Champlon et Audrey Berthaut, c’est du social espèce d’imbécile ? On a envoyé le GIGN ou deux petites bonnes femmes de 50 kilos ? Tu pourras nier autant que tu veux la réalité petit gauchiste, parfois elle te revient en pleine tête.

    • ODB
      Invité

      @Pierre, J’ai dû froisser quelques uns de tes neurones pour que tu déjectes autant d’insultes à mon égard ? Débranche ta télé, tes réseaux sociaux, vas au contact des gens et consulte les gens concernés…Tu ne sais même pas de quoi tu parles. Hélas, il y a environ une dizaines de membres des forces de l’ordre tués en mission en France chaque années et se sont majoritairement des hommes. Bien évidemment les missions sont variées et parfois dangereuses mais l’essentiel de leurs missions est d’abord « social » (comme les pompiers d’ailleurs, surtout en agglomération)
      Lorsqu’un équipage en intervention se retrouve face à une « menace avérée » il demande systématiquement du renfort et reçois (ou pas) les moyens disponibles.

  3. Anonyme
    Invité

    Les critères de recrutement… Elles arrivent même pas à se protéger entre elles et elles sont sensés protéger les citoyens ?

  4. Taliban
    Invité

    Avec nous cela ne serait jamais arrivé ! Nous arrivons très bientôt avec la charia pour assurer votre sécurité, peuple en décadence !

    • Schnitzer34
      Montpellier
      Routard•••••
      Inscrit le 18/06/2018
      1526 pts

      La Sharia est très dissuasive pour éviter les crimes croyez moi en l’étudiant, beaucoup aimeraient qu’on s’en inspirer, la sharia n’est pas ce que bfm en dit … il y aurait beaucoup mais alors beaucoup moins de problème de drogue, de vol, de meurtre … ( je parle de sharia pas de pays qui l’applique selon leur sauce, les talibans ne sont pas une référence)

      Et il faudrait selon moins quelques talibans (même si je les déteste) UNIQUEMENT contre les racailles qui foutent le bazar partout en pensant être supérieurs aux autres..

  5. moi
    Invité

    Elles sont peut-etre phyiquement moins fortes que des policiers mâles mais quand ils doivent negocier lors de prises d’otages ou de personnes suicidaires,ce sont les femmes policieres qui sont appelées et qui savent comment leur parler pour desarmorcer la crise.A chacun sa force finalement..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: