TOP COMMENTAIRES

  1. Anonyme

    C’est possible oui, en voltige on prend son pied à faire ça volontairement.
    Et sortir d’une vrille est une manœuvre classique et pas compliquée, tant que c’est pas une vrille à plat.

  2. Mojito
    Routard•••••
    Inscrit le 28/11/2014
    3218 pts

    @ Yug non, la chandelle c’est quand l’avion monte. Là il est en chute libre (feuille morte) puis le pilote récupère la portance, relance les gaz et repart.

22 COMMENTAIRES

    • Anonyme
      Invité

      C’est possible oui, en voltige on prend son pied à faire ça volontairement.
      Et sortir d’une vrille est une manœuvre classique et pas compliquée, tant que c’est pas une vrille à plat.

    • Mojito
      Routard•••••
      Inscrit le 28/11/2014
      3218 pts

      @ Yug non, la chandelle c’est quand l’avion monte. Là il est en chute libre (feuille morte) puis le pilote récupère la portance, relance les gaz et repart.

    • Un pilote
      Invité

      Je ne pense pas qu’il s’agit de voltige. L’avion est un DR400, un avion « de tourisme » tout ce qu’il y a de plus classique et surtout, clairement pas fait pour la voltige (il peut gérer des accélérations jusqu’à 4 g environ, mais pas plus). Pour ça, le CAP-10, par exemple, est bien plus recommandé (lui, il est conçu, spécialement pour la voltige et peut monter à 10 g d’accélération).

      @Dru Tout élève pilote, lors de sa formation, doit apprendre à gérer des situations d’urgence, allant de la simple panne moteur, au décrochage, comme sur cette vidéo, montrant justement un tel exercice : https://www.youtube.com/watch?v=tiy2ox77kDY
      Et certains pilotes, une fois qu’ils ont un peu de « bouteille », font des formations pour, carrément gérer les vrilles (la gestion de la vrille est enseignée de base, mais de façon plus théorique. Mettre un tout jeune pilote dans ce genre de situation serait trop dangereux).

    • Un pilote
      Invité

      @Anonyme En effet. Le Cap-10 étant un avion prévu pour la voltige, j’étais persuadé qu’il était prévu pour des facteurs de charges classiques chez ce type d’avion, soit 10g…
      Ceci dit, ça n’invalide pas mon analyse.

    • Dru
      Invité

      @ un pilote.
      Bah écoute j’ai fait une formation de PL et la vrille c’est loin d’être abordé en pratique avant un bon nombres d’heure de vol. J’insinuais juste que ce n’est certainement pas un exercice de routine comme semblent le laisser croire certains , c’est pas pour débutant..
      Bon vol à toi ami pilote.

    • Un pilote
      Invité

      @Un pilote aussi
      Bien sûr que non :o Comme je l’ai dit, le DR400 n’est « clairement pas fait pour la voltige ». Les pilotes qui veulent apprendre à se sortir d’une vrille le font sur des machines capables d’encaisser la figure, comme le CAP-10… ou le R-2160 Alpha Sport. ;-)

    • Un pilote
      Invité

      @Dru Alors, on est bien d’accord. Ce genre d’exercice est envisagé uniquement quand le pilote a assez d’heures de vol. Faire ce genre d’exercice lors de la formation pour l’obtention du PPL, ce n’est clairement pas recommandé ! :cry:

  1. Anonyme
    Invité

    Tous les pilotes privés ont appris à effectuer ce qui s’appelle une prise de terrain par encadrement (PTE), ce qui consiste à apprendre à poser un avion en ayant une panne moteur. Ca n’a rien de sorcier sur des petits appareils comme celui de la vidéo, on l’a tous fait (les pilotes privés j’entends) des dizaines et des dizaines de fois pendant la formation.
    En étant à 4000 pieds d’altitude, à la verticale du terrain, si il arrive à se mettre en vrille involontairement, c’est qu’il faut qu’il arrête de piloter lui…

  2. Internet
    Invité

    Ca a l’air d’être une démonstration de sortie de vrille vu que l’instructeur laisse un certain temps avant de reprendre la main et de sortir très facilement de la vrille (manche en avant, pied à droite, pas difficile de sortir un DR400 de vrille).
    Par contre je suis surpris que l’exercice soit autorisé.
    En France (pas le cas ici) la mise en vrille volontaire n’est pas autorisée même en instruction (hors voltige évidemment).
    Je sais que ça se pratique aux US sur Cessna 152 Aerobat qui est une version certifiée voltige basique du C152.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: