TOP COMMENTAIRES

  1. Anonyme

    squeezie revelation francophone nrj music awards 2020
    si j’avais eu encore des larmes j’aurai pleuré,
    du coup je me contente de saigner des oreilles.

54 COMMENTAIRES

  1. Prout
    Invité

    Rien d’étonnant quand tu vois le carton que fait le dernier album d’aya nakamura, que toute musique de merde peut avoir du succès aujourd’hui. Tout ça à cause de cette génération d’ados qui ont grandi avec de la bouse musicale.

  2. pas content
    Invité

    J’aimes pas ce qu’il fait . Il est censé être un leader sur internet et il est encore plus formaté que sur TF1 avec ses concepts de vidéos débiles.On est pas des fiottes nous ,internet c’est pas la télé.

    • DarkV
      Invité

      Tout à fait d’accord !
      A l’époque, quand Cher a sorti « believe », tout le monde se foutait d’elle parce qu’elle avait osé mettre une touche d’auto-tune…. bin regarde où on en est maintenant ! A quand le prochain tube dans lequel le chant sera des pets samplés passés à l’auto-tune ? C’est tellement facile avec cet effet que ça devrait s’appeler auto-thunes.

    • Anonyme
      Invité

      je distinguerai ceux qui cherchent dans l’autotune un effet, et ceux qui corrigent leur voix avec.
      mais bon, difficile de s’y retrouver là-dedans.
      Le révélateur ça peut-être la scène.
      mais bon, parfois y’a des concerts qui sont du play-back avec voix corrigées… soi-disant qu’ils doivent danser en même temps…aucun intérêt…
      et là aussi aucun intérêt :
      squeezie s’amuse, il sait que c’est naze, mais si ça vends…je ferais pareil… ah non, quand même pas…

  3. Mika
    Invité

    Quel tristesse de voir les stars d’aujourd’hui…
    Squeezie, Cyprien, les marseillais, Caca Nakamura, adulée par les jeunes.
    Moi qui es grandi avec i am, Fonky Family, la série H, c’est pas sorcier.
    Je suis sûrement devenu un vieux con.

  4. ok
    Invité

    C’est assez caractéristique de la période actuelle, beaucoup de pseudo artiste utilise l’autodérision en pensant que ça va excuser le fait de faire de la merde. Du genre « je sais que je fais de la merde (car je n’ai pas de talent initial), mais je le fais au second degrés donc ça passe ».
    Ba non ça passe pas en fait, ça reste de la merde.

    Cette mode du second degrés permanent dans les artistes actuels montre bien un profond manque de confiance en soi et en son talent, ce que je comprends vu le niveau.
    C’est plus rapide de se fabriquer un faux talent et le faire passer par de lhumour que d’apprendre et de se perfectionner pendant des années pour en acquérir un vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: