Un cycliste prend un médicament en pleine étape du Tour d’Italie mais n’assume pas devant la caméra

0

Aujourd’hui lors du Tour d’Italie, le cycliste Valerio Conti a fait une crise d’asthme en pleine étape et est allé récupérer de la Ventoline auprès des médecins. Il a été bizarrement très gêné quand une caméra est venue filmer la scène. Une séquence qui a évidemment beaucoup amusé sur Twitter…

Partager sur Facebook

15 COMMENTAIRES

  1. melpheos
    Invité

    Incroyable le nombre de champions qui sont asthmatiques.
    C’est comme si être asthmatique était un avantage…

  2. drlivingstone
    Invité

    On parle de dopage depuis combien d’années (décennies) ?
    Et il y a toujours des gens qui regardent ce qu’ils appellent du « sport ».
    Et on y met de plus en plus un « pognon de dingue », mais ça ne choque personne…
    Et tout ça avec le soutien des états qui subventionnent les grandes « compétitions ».

    • Anonyme
      Invité

      Pour agir c’est simple : Arrête de regarder le sport à la TV, si tu peux pas zappe pendant les pubs, n’ achète aucun produit dérivés…Prend pas de licence dans les  » gros  » sports qui brassent plein de pognon…
      Stoppe les sports culturellement ancrés : Foot et compagnie. Adopte une pratique sportive où la compétition n’est pas le seul enjeu…

      Bref prenez votre pied et arrêtez de faire les moutons en reproduisant sans cesse les même schémas !!!

      Glissez un peu sur la neige, le bitume, l’air…vous vous sentirez mieux et vous éviterez Robert en train de gueuler de la m..à 2 g…

  3. Anonyme
    Invité

    Déjà, rien que le fait qu’il soit tracté par la voiture il devrait bouffer le trottoir avec ses dents, quand bien même c’est pendant quelques secondes.