La sale mode des rodéos à trottinettes sur les Champs-Élysées

42

Avec le déconfinement et l’arrivée des beaux jours, des jeunes se sont lancés un nouveau défi : faire des rodéos à trottinettes sur les Champs-Élysées. L’idée est de partir du haut de la célèbre avenue pour arriver le plus rapidement possible à un point donné à l’avance. Une course qui s’effectue sur les trottoirs, au milieu des piétons et dans le respect d’aucune règle de circulation.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

  1. Waou

    « On peut leur dresser des procès verbaux, mais ils ne vont pas les payer, donc ça ne sert strictement à rien ».
    Dis autrement :
    « On peut essayer d’utiliser les moyens légaux pour faire respecter la loi, mais ils nous chient dessus, parce qu’on est des putains de faibles et que ça fait 50 ans qu’on n’a jamais rien fait respecter ».
    L’aveu d’impuissance total du maire, et de l’état au sens large. C’est donc devenu normal, et accepté au plus haut niveau des politiques.

37 COMMENTAIRES

    • LeK
      Invité

      Enfin cette génération reçoit notre éducation, consomme nos produits et s’abrutit devant nos réseaux sociaux.
      C’est pas eux qui ont inventé tout ces trucs, on a les enfants qu’on mérite.

    • Anonyme
      Invité

      Pas pires que les viocs boomers et les réacs qui votent de la merde et transmettent des valeurs rétrogrades, du racisme, etc…Douce France, ô mon pays de mon enfance…Elles sont belles les campagnes Fn, les esprits vides abreuvés de peur par la Tv…

    • fap
      Invité

      Toujours les mêmes « jeunes. Habitant Paris j’en ai vraiment marre des incivilités de ces « Chances pour la France ».
      En une semaine je peux vous citer :
      – avant hier matin en prenant le périphérique, une voiture avec des jeunes qui balancent délibérément leurs déchets KFC par la fenêtre ! au calme.
      – il y a quelques jours une chance pour la France qui me colle a 120km/h sur la voie de gauche (alors qu’il y avait un camion devant) et qui fini par déboiter 3 files sur la droite en me faisant un doigts d’honneur par la même
      – failli me faire renverser hier soir en trotinette par un arabe qui déboule en sens inverser dans la rue face à moi et ne se décale même pas quitte à carrément me tuer bah voyons !
      – et pour finir le classique coup de la chance pour la france qui se gare au Aspirateurs de la station service mais qui est allé faire ses courses au Franprix en face.

      Et ça c’est en 3 jours….et c’est a quelques exceptions près TOUJOURS les mêmes. Et on dit rien en plus c’est ça le pire; et après on va nous dire qu’on est raciste. Moi je crois qu’on est surtout beaucoup beaucoup trop tolérants avec eux et ils le savent bien;

    • fap
      Invité

      Toujours les mêmes « jeunes. Habitant Paris j’en ai vraiment marre des incivilités de ces « Chances pour la France ».
      En une semaine je peux vous citer :
      – avant hier matin en prenant le périphérique, une voiture avec des jeunes qui balancent délibérément leurs déchets KFC par la fenêtre ! au calme.
      – il y a quelques jours une chance pour la France qui me colle a 120km/h sur la voie de gauche (alors qu’il y avait un camion devant) et qui fini par déboiter 3 files sur la droite en me faisant un doigts d’honneur par la même
      – failli me faire renverser hier soir en trotinette par un arabe qui déboule en sens inverser dans la rue face à moi et ne se décale même pas quitte à carrément me tuer bah voyons !
      – et pour finir le classique coup de la chance pour la france qui se gare au Aspirateurs de la station service mais qui est allé faire ses courses au Franprix en face.

      Et ça c’est en 3 jours….et c’est a quelques exceptions près TOUJOURS les mêmes. Et on dit rien en plus c’est ça le pire; et après on va nous dire qu’on est raciste. Moi je crois qu’on est surtout beaucoup beaucoup trop tolérants avec eux et ils le savent bien.

  1. JoeBanana
    Invité

    France = Racailles Land

    J’entends depuis des années les politiques parler de lutte pour les combats féminismes, de protection des minorités LGBT, de lutte contre le racisme, de lutte contre la vitesse sur la route, de répression des manifestants, etc… mais ça fait un bail que je n’ai pas entendu un gouvernement en exercice faire sa priorité de la vraie lutte contre la délinquance et la criminalité.
    Dans certains endroits (de plus en plus nombreux) et à partir d’une certaine tranche d’âge (de plus en plus jeune), la délinquance est presque devenue une norme.
    Je n’ai que 34 piges, j’ai toujours vécu en banlieue parisienne (en quartier HLM puis en zone pavillonnaire) et je suis atterré par le niveau des « ptits » d’aujourd’hui. Et ça commence par le langage, leur niveau de français est très mauvais (et ce même dans les banlieues plutôt aisées) et leur grossièreté est incroyable. Ils parlent et se comportent dans la vie réelle comme ils le font sur les réseaux.
    La réalité, c’est qu’à force de laisser faire, de considérer les gosses comme des princes et des princesses, on en est arrivé à des générations qui pensent que rien est grave, que tout est propice à la plaisanterie, que tout est permis, des générations qui pensent qu’on est tous des cons, qu’ils peuvent manquer de respect à n’importe qui et qu’on doive se soumettre à leurs désidératas.

    Je ne sais pas trop comment ça se passe dans le reste de la France, mais en région parisienne, ça devient de plus en plus insupportable. La mentalité et l’atmosphère y sont vraiment merdiques. Et Paris, malgré son prestige, ne déroge pas à la règle (d’ailleurs, je ne comprends toujours pas la psychologie des parisiens qui ont réélu cette malpropre d’Hidalgo, ça me dépasse totalement)…

    • LK
      Invité

      Ils ont les écoles les plus pourris, les infrastructures les plus pourris et les parents dans les situation les plus critique avec les niveaux d’éducations les plus faibles. Peut-être que c’est pas une histoire de prince et princesse toute cette violence?!? Oo

    • DarkV
      Invité

      @LK
      Ils ont les écoles dans lesquelles l’état met le plus de moyens, les logements sociaux les plus rénovés (je parle pas des HLM dont les syndics on lâché l’affaire depuis longtemps), etc… mais détruisent systématiquement ce qu’ils ont à portée de main. Ce sont juste des gosses livrés à eux mêmes, mal ou pas élevés. Alors OK, on dit toujours que ce n’est qu’une minorité, mais apparemment, personne n’est capable de gérer cette fameuse minorité (qui pourri la vie de tous). Y’a quand même des coups de pied au cul qui se perdent.

    • LK
      Invité

      Après la répression… regarde les favelas aux Brésils. Les flics hésitent pas à leur tirer dessus. Est-ce que ils sont plus gentils pour autant? Non, ils sont pires.

      Les coups de pieds au cul n’ont jamais rendu intelligent ou formé un esprit critique et respectueux. Regarde les parents qui tapent leurs gosses, généralement ça fait des débiles et des violents. Le problème c’est pas ces gosses, mais c’est comment et pourquoi ils sont devenus comme ça.

    • Anonyme
      Invité

      Surement car vos  » magnifiques analyses  » sont éculées, obsolètes, bidons …
      Votre chère croissance, vos splendides modèles économiques faisant de la compétition l’ unique valeur sont la base de tout ça…continuez à vous grillager pour planquer vos 3 babioles durement, ou pas, acquises grâce à votre travail acharné, là aussi on est dans le thème…
      Quand les gens comprendront que le partage, la coopération, l’entraide et la bienveillance sont les solutions à bien des soucis on avancera. D’ici là on se tirera dans les pattes à coups d’explications ethniques, économiques, culturelles, religieuses et j’en passe…Et des gens mourront et on vivra dans un climat de merde, au propre comme au figuré…Tout ça pour protéger la xanthia, le jardinet bien propre arrosé au round up, la villa de banlieu mitoyenne, vos 2,3 enfants, et 1,2 chien…
      Monde de beaufs…

  2. FX
    Invité

    Du coup, si c’est bridé à 8km/h, j’imagine que les trotinettes seront admises sur les trottoirs (il me semble que si on va pas + de 5km/h au dessus de la vitesse des piétons on peut aller sur le trottoir, en vélo, en trot, etc …).

    Parce que à 8km/h sur la route, ça me semble dangereux.

    • Loky
      Invité

      Absolument, encore une fois ceux qui payent pour l’incivilité de ces « jeunes » (toujours les mêmes) ce sont ceux qui se cassent le cul à travailler… C’est dramatique.
      Et entendre la maire dire que ça ne sert à rien de leur dresser des procès verbaux étant donné qu’ils ne payent pas, c’est juste une manière de dire que l’Etat abandonne face à ces « jeunes » gens.

    • elfamoso
      Invité

      Et la fameuse Chance toujours, chance de voir des jeunes déchirés par la vie, issus de milieux modestes et stigmatisés, organiser ainsi des courses méritocratiques dans le plus pur esprit républicain, s’inspirant directement d’autres grands évènements comme le Tour de France par exemple.
      Merci à eux de persister à faire briller notre pays malgré la haine populiste qui gronde au loin.

  3. Waou
    Invité

    « On peut leur dresser des procès verbaux, mais ils ne vont pas les payer, donc ça ne sert strictement à rien ».
    Dis autrement :
    « On peut essayer d’utiliser les moyens légaux pour faire respecter la loi, mais ils nous chient dessus, parce qu’on est des putains de faibles et que ça fait 50 ans qu’on n’a jamais rien fait respecter ».
    L’aveu d’impuissance total du maire, et de l’état au sens large. C’est donc devenu normal, et accepté au plus haut niveau des politiques.

    • Bob
      Invité

      Plutôt que d’essayer de les faire payer avec des PV qu’ils ne paieront pas, pourquoi ne pas les faire payer avec leurs temps ?
      Tu détériores la chaussée, ben mon coco tu va travailler gratos pour l’état pendant 6 mois.
      En plus cela pourrait aider à rembourser la dette

    • Loky
      Invité

      @Bob Exactement, ce serait une façon de leur faire comprendre qu’il faut bien se comporter si on veut s’insérer dans la société et que tout se paye. Mais bon si demain on les faisait travailler pour réparer leurs bêtises, on aurait toutes les associations « bien-pensantes » qui viendraient gueuler que c’est de l’esclavage…

    • ton père
      Invité

      « Waou, TELLEMENT. et du coup comme ils sont trop faible pour faire respecter la loi et payer les amendes au connards qui la transgressent ils vont brider les trottinettes de toutes les personnes qui les utilisaient normalement en les faisant passer de 20 à 8 km/h ce qui fera perdre des clients à l’entreprise, mais bon la ça passe.

  4. Bnouz
    Invité

    J’ai adoré le passage : « on ne va pas mettre de PV car ils ne vont pas les payer » ah ok… alors on peut en mettre à ceux qui payent (toujours les mêmes) mais pas aux autres… et c’est le maire qui dit ça… BRAVO !

  5. Bear
    Invité

    Ouais enfin vraiment y’a pas mort d’homme… Je suis parisien, je kiffe la trottinette, ça m’arrive de rouler sur le trottoir. Je fume de la weed assez régulièrement, et il m’est arrivé de parcourir les rues sous drogues dures (Marie-Denise ou Lucy), et si je fais les comptes j’ai reçu des milliers et milliers d’euros d’allocs, d’aides, etc. Mais parce que je suis un petit blanc propre sur lui qu’a fait des études et qui a une bonne culture, on m’a jamais reproché tout ça, voire on me le valorise.

    Je veux bien qu’il y ait des racailles qui foutent la merde, en tant que parisien je le vois tout le temps et ça me les casse, mais là le « rodéo de trottinette », ça fait vraiment bfm tv pour mettre tout le monde sur les nerfs

    • Anonyme
      Invité

      Quand un bébé en poussette y laissera la vie ou se retrouvera en mode légume, on en reparle de ta petite liberté d’égoïste profiteur. Blanc ou pas, c’est une question récurrente : quand est-ce que ça va s’arrêter de se la jouer rebelle pour un oui ou pour un non ? C’est vrai quoi, tous les moyens sont bons pour faire chier, toute cette énergie mise au travail aurait déjà fait son effet en termes socio-économiques…mais nan, c’est tellement mieux de se faire remarquer et de jouer les victimes après coup, c’est devenu une culture en fait…

  6. Flex
    Invité

    Malgré tes mauvaises expériences, tu n’as pas le droit de ne pas aimer telle ou telle communauté, c’est interdit en France. Tu es obligé d’aimer tout le monde peu importe son origine même si tu rencontres des difficultés avec toujours le même type de personnes. Même si tu subis la merde de « toujours les memes », tu dois fermer ta gueule, serrer les dents, ne surtout pas réagir sinon on t’accuserait de racisme.
    Est ce que les policiers sur le terrain vivent la même expérience que toi? Peut être… mais malgré l’impression et le ressenti qui semble pour beaucoup être un fait, interdit d’exprimer un mal ras le bol bien réel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: