TOP COMMENTAIRES

49 COMMENTAIRES

  1. ok
    Invité

    Nan mais sérieux… un mec lui masse les bras à genou derrière elle et tout le monde trouve ça normal? Sans parler de son « surnom ». Je savais que c’était deux grosses raclures de la société (avec son mari) mais pas à ce point -_-

    • Je suis un bon gros porc qui aime baiser des milf et lecher leur pied
      Invité

      Le massage me semble normal
      Le mec est payé pour faire ça
      Sûrement qu’il a pas de diplôme ‘, donc ses choix sont limites, entre éboueur, ouvrier ou masseur. Masseur me semble le plus acceptable

      Par contre grain de riz c’est dévalorisant. Ça oui.

  2. Johan
    Branleur••••
    Inscrit le 11/06/2019
    283 pts

    arrêtez vos simagrées, tout les asiatiques dans les entreprises s’appellent Tchang, grain de riz, bol de riz et j’en passe….pas de quoi en faire un gilet jaune….ben oui tient, on pourrait l’appeler gilet jaune…

  3. Arno
    Invité

    Oui, bon, c’était il y a 20 ans… loin de moi l’idée de cautionner ces agissements, mais l’époque n’était quand même pas la même. Des propos qui aujourd’hui ne passent plus du tout, à l’époque, ça ne choquait pas tant que ça (cf Chirac avec ses propos sur le bruit et l’odeur, ou encore B. Pivot qui tolère un pedophile sur son plateau, ou encore Gainsbourg qui profane des insultes à caractère sexuel à l’attention de Whistney Houston, qui se fait à peine reprendre, et pour qui certain ms criaient au génie de l’artiste).
    Par ailleurs, la séquence a été coupée, et I. Balkany dit ensuite que sorti de son contexte, elle comprendrait très bien que ce genre de propos serait inapproprié. Donc Le Nouvel Obs, en bon journal de caniveau, a choisi de la sortir de son contexte, la veille du procès d’Isabelle Balkany.

    • Wax
      Routard•••••
      Inscrit le 03/12/2016
      1440 pts

      @Arno : Je désapprouve totalement ton argumentaire.
      Un abus, même toléré (voire inclus dans les mœurs de ceux qui en sont à l’origine), reste un abus.
      Je suis né en 1981 et j’ai connu bien des comportements dégradants à l’encontre des gens « différents ». Ce n’est pas pour autant qu’il faut tolérer ce genre de propos.
      Les Balkany ont fait des efforts méritoires pour cacher leurs magouilles. Pourquoi exposer cet « employé » aux caméras ? Elle aurait pu au moins avoir la décence de masquer ce sobriquet rabaissant.

  4. jos
    Routard•••••
    Inscrit le 15/08/2016
    1589 pts

    Balkany je les aime pas
    mais de la a faire un foin parce l’employé cambodgien est surnommé « Grain de riz » c’est petit
    en plus il y a 20 ans de ça !! faut se remettre dans le contexte , a l’époque la liberté d’expression ça existait encore

    • Nanou
      Invité

      Il n’est pas question ici de liberté d’expression.
      Déjà elle lui parle comme à un chien et pas comme à un collaborateur, ensuite elle lui choisi arbitrairement un surnom qui le déshumanise. Elle lui fait faire des tâches ingrates comme ce pseudo massage du bras pour un employé de bureau ! Et pourquoi par le massage des pieds tant qu’on y est ?!

      Ce n’est pas parce qu’on a une fonction et/ou du pognon pour avoir à son service un employé qu’il faut en abuser.
      Aurait-elle eu la même attitude avec un non réfugié ou personne n’ayant pas besoin de renouveler son titre de séjour pour vivre en France ? Je ne crois pas.

      Elle prétexte que le surnom c’était parce que le prénom était trop long et compliqué, mais s’amuse d’avoir changé « Maurice » en « grain de riz » parce que c’était drôle, en sachant pertinemment que son « grain de riz » n’était pas en mesure de lui refuser cette « drôlerie ».
      Si on l’appelle vielle peau parce que sa colle au personnage et qu’on trouve cela drôle, c’est bon aussi ?

      J’aime bien ces gens qui nous sortent « on savait pas à l’époque », « on en parlait pas » pour justifier tous ces comportements allant du malvenus aux déviants (comportements esclavagistes sur personnes vulnérable, harcèlement sexuel ou encore viol sur enfant ou adolescent par des vieux dégueulasses).
      Tous cela n’est que de la lâcheté. Que ça se passe il y a 20 ans ou hier, ce sont factuellement des comportements nuisibles pour celui ou celle qui les subit.

  5. Bff
    Invité

    Sans juger sur les faits actuels, aller fouiller jusqu’à 20 ans en arrière ça reste petit …

    Ça se fait beaucoup en politique, « oui mais en 1740 vous disiez que » … laissez leur au moins le droit à l’erreur, et tant mieux s’ils évoluent et se remettent en question.

  6. mediateur
    Invité

    Oula un peu de retenue! C’est chirac qui lui a collé le bridé, en tant qu’humaniste elle n’a pu refusé. C’est pas de sa faute si grain de riz à un nom imprononçable! Grace à Isa il a un surnom lui, pensez donc aux 10 anonymes bédouins qui s’occupent de l’entretien du riad à marrakech.

    • Anonyme
      Invité

      J’ai eu une collègue srilankaise au prénom imprononçable et à rallonge, et bien on a pris les deux premières syllabes de son prénom au lieu de lui coller un surnom ridicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: