Ce bateau de sauvetage est conçu pour se redresser tout seul quand il chavire

12

A Ankara en Turquie, le chantier naval Damen a construit 6 bateaux de sauvetage dans le cadre d’un projet lancé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ces bateaux destinés à aider des migrants en difficulté en mer sont capables de se redresser tout seul en cas de chavirement.

Partager sur Facebook

TOP COMMENTAIRES

23 COMMENTAIRES

    • SCHOPENHAUER
      Invité

      Faudrait surement commencer par cesser de déstabiliser les pays extérieurs.
      L’Afrique est officiellement notre grenier.
      L’Irak, Libye (kadhafi avait prévenu mais vous aviez préféré en rire), Syrie (Quand Bashar aura repris le pays, ou croyez vous que les fou de dieu iront se réfugier ? chez ceux qui les ont armé !!!! ),
      demain L’Iran ensuite qui ? le Liban ? et après ???
      “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”

    • SCHOPENHAUER
      Invité

      A l’anonyme :
      « Monsieur « je détiens la Vérité » »
      Cela sonne comme un aveux de faiblesse …
      Si vous avez des arguments a faire valoir je serai heureux de les écouter et d’y apporter mes modestes critiques si toute fois j’en ai, sinon, je me contenterai de la fermer.

    • Tristesse
      Invité

      @Julien

      « Il faut empêcher les migrants de vouloir venir. »

      Vous proposez quoi ? qu’on tire et coule leur barque avant qu’ils accostent ?
      Vous pensez pas qu’après avoir détruit leur pays, ça fasse un peu trop ?

      Je pense qu’il faudrait changer de façon de faire et de bien fermé hermétiquement le pays avant qu’on lance notre entreprise de destruction en son sein, un peu comme une cocote minute. Ainsi nous ne serons plus éclaboussé !!!

      J’ai bon ? je peu avoir mon certificat de FDP de la pire espèce ?

    • yannoche
      Invité

      @Trsitesse : relis bien la phrase « Il faut empêcher les migrants de VOULOIR venir. », pas « Il faut empêcher les migrants de venir. »
      Si j’ai bien saisi la nuance, ça veut dire qu’il faut agir pour qu’ils se sentent bien chez eux et n’aient pas la volonté de venir chez nous.

    • Pourquoi pas !
      Invité

      « ça veut dire qu’il faut agir pour qu’ils se sentent bien »

      C’est pas deja ce qui est fait ?
      Agir …. En destituant leur président afin d’en mettre un qui ne refusera pas de faire des ristournes monstre a Total, Areva ou Lafarge ??

  1. Anonyme
    Invité

    @ bizzarre: c’est une question d’équilibre entre le déplacement du bateau (le poids), la position du centre de gravité, et du volume de timonerie (qui doit rester étanche une fois immergée bien sûr).
    Cela demande des étude de conception en structure et stabilité.
    Et tous les bateaux n’ont pas « besoin » d’être auto redressable.

    • ah !
      Invité

      Transposer la fabrication d’un bateau a la politique !
      C’est du génie !

      On peut faire ça aussi avec des crêpes. Genre :

      « Ces incapables arrivent à fabriquer des crêpe mais n’arrivent pas à donner envie à leurs patriotes de rester pratiquer leurs religions de merde sur place. »

    • yannoche
      Invité

      @ah !
      Tout à fait d’accord !
      D’ailleurs, j’espère que la plupart des commentaires sont au second voir 10eme degré, sinon ça craint. Mais je ris toujours de voir comment les internautes peuvent polémiquer sur nawak. Une génération de génies, je vous le dis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:roll: :cool: :razz: :kiss: :o ;-) :!: :oops: :shock: :cry: :???: :sad: :grin: :arrow: :idea: :mrgreen: :lol: :twisted: :| :vomit: :smile: :x :?: :evil: