TOP COMMENTAIRES

  1. drlivingstone

    ah, les bons copains qui te laissent tomber au moindre pépin !
    il vaut mieux compter sur les inconnus pour te venir en aide…

23 COMMENTAIRES

  1. drlivingstone
    Invité

    ah, les bons copains qui te laissent tomber au moindre pépin !
    il vaut mieux compter sur les inconnus pour te venir en aide…

  2. xXx
    Habitué•••••
    Inscrit le 26/12/2017
    757 pts

    Ils voulaient de l’oseille, ils ont eut une patate. Il y en a un qui n’aime pas les légumes lol

  3. John Doe
    Invité

    Maintenant il faut taper dans la tete jusqu’à ce qu’elle ce mélange avec le trottoir

    • IlméritC1rou
      Invité

      Bonjour les emmerdes avec la justice après. Comme disait le célèbre coach en lutte anti-terrorisme Xavier Louis de Izarra « une fois neutralisé pas la peine de lui donner des coups-de-pied la police est là pour ça ».

  4. nesquik
    Invité

    je tire mon chapeau a ce genre de personne qui a eu le cran de venir aider cette femme
    Malheureusement en FRANCE ON A ENCORE DU PROGRÈS À FAIRE

    • HellMouTh
      Invité

      Y’a un type qui a voulu aider un couple de vieux qui se faisaient agresser car ils ont oser (sacrilège) s’embrasser en public ! Bah le type s’est fait tabasser et après un long coma, il se bat pour réapprendre non pas à vivre mais simplement mettre un pied devant l’autre. Et les agresseurs ? Aucune nouvelle. Les médias ? Le type était blanc donc rien de bien folichon

    • hepepep
      Invité

      Ce n’est même pas une question de progrès mais une question d’honneur perdu, la France (j’entends le peuple) doit simplement se relever et arrêter de montrer son derrière. A paris un jour d’affluence pas un n’aurait bougé son derche de zombie lobotomisé.

    • Khey
      Invité

      Les bouseux qui donnent leurs avis sur Paris sans y avoir mis les pied :smile:

      Ben essaie d’emmerder quelqu’un un jour d’influence sur Paris et prouve le nous au lieu de supposé des trucs sans savoir…

  5. TONTON
    Invité

    EN France (pov pays) on donne un tabouret à cette racaille, on l’aide à monter dessus pour qu’il nous botte le cul sans avoir à lever la jambe.