Un champion de judo israélien privé d’hymne à Abu Dhabi à cause de sa nationalité

0

Jeudi dernier lors de l’Abu Dhabi Grand Slam de judo, Tal Flicker a remporté la médaille d’or en moins de 66 kg mais il a été privé de son hymne national au moment de monter sur le podium. La raison ? Cet athlète est Israélien et les Emirats arabes unis ont refusé de voir des judokas de cette nationalité concourir pour leur pays. Tal Flicker, comme 11 autres membres de la délégation israélienne, ont donc été obligés de se présenter avec des kimonos de la fédération internationale et c’est l’hymne de cette dernière qui a été joué pendant la remise des médailles. Les Emirats arabes unis se sont justifiés en indiquant que cette décision avait été prise pour protéger les athlètes contre d’éventuelles manifestations hostiles.

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.