Il teste sa Tesla en pilotage automatique de nuit mais ce n’est pas encore au point

0

Ce propriétaire d’une Tesla Model S a testé le pilotage automatique de nuit mais s’est retrouvé obligé d’intervenir dans de nombreuses situations. Le système n’arrive notamment pas bien à identifier les routes et se trompe régulièrement de trajectoire.

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.