Le kickboxeur Badr Hari n’aurait pas dû faire le malin en conférence de presse

0

En 2006, le kickboxeur marocain Badr Hari a eu la mauvaise idée de provoquer son adversaire Peter Graham pendant la conférence de presse d’avant-combat en lui adressant un bisou sur la joue. Une vive bagarre avait éclaté et quelques jours plus tard, il s’était fait exploser pendant le combat.

Par la suite, toute la carrière de Badr Hari aura été marquée par son irrespect envers ses adversaires autant que par ses victoires. Il perdra plusieurs combats par disqualification pour avoir frappé ses adversaires au sol. Il a également fait 7 mois de prison pour tentative de meurtre sur le milliardaire Koen Everink.

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.