Entraineur et joueurs brésiliens frappent des journalistes

0

En France, après un mauvais match, il peut arriver de voir un joueur (Gallas) faire un doigt d’honneur à un journaliste (Astorga). Au Brésil, les relations entre entraineur, joueurs et journalistes sont beaucoup plus… tendues !

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.