Thierry Gilardi est mort

0

Thierry Gilardi est décédé aujourd’hui des suites d’une crise cardiaque à l’age de 49 ans. Journaliste sportif de renom, il commentait sur TF1 les matchs de football et notamment ceux de l’Equipe de France. A ce titre, il devait tenir sa place demain pour la rencontre des Bleus contre l’Angleterre.

Thierry Gilardi est mort

Il avait débuté sa carrière en 1982 sur France Inter avant de rejoindre Canal + en 1986 où il fut le commentateur vedettes pendant de nombreuses années. En 2004, il était finalement passé sur TF1 pour commenter Téléfoot, les matchs de l’Equipe de France de football mais aussi la Coupe du Monde de Rugby 2008.
Une triste nouvelle qui endeuille le monde du football et du sport plus généralement.

Les premières réactions :

Jean-Pierre Escalettes, Président de la Fédération Française de Football :
«Je tiens tout particulièrement, au nom de la Fédération française de football ainsi que celui de toute la famille du football français, à exprimer notre profonde tristesse suite à la disparition de Thierry Gilardi. Le monde du sport français et celui des médias viennent de perdre, cet après-midi, une personnalité qui, aux yeux de tous, incarnait la passion et le professionnalisme. En mon nom et celui de la FFF, je transmets mes plus sincères condoléances à sa famille et ses amis.»

Bernard Laporte, secrétaire d’Etat aux sports :
«C’était un homme extraordinaire. C’était la voix du foot et la voix du rugby, un journaliste et un homme extraordinaire, qui avait beaucoup d’humilité. C’est en sa qualité de vice-président du Stade Français que je l’ai connu. C’est une nouvelle terrible pour le sport en général. Je retiendrai surtout que c’était un homme extraordinaire. Un homme généreux, gentil, qui avait une très forte humanité et quelqu’un de passionnant.»

Gérard Houllier, Directeur Technique National
«C’est non seulement en tant que Directeur technique national, mais surtout en tant qu’ami que je tiens à exprimer ma très grande tristesse suite à la disparition de Thierry (Gilardi, ndlr). A travers ce moment douloureux, toutes mes pensées et tout mon soutien vont à son épouse et à ses enfants. Thierry restera dans nos coeurs un homme de passion, de joie de vivre et de grande compétence.»

Max Guazzini, président du Stade Français (rugby) :
«Thierry Gilardi nous avait rejoints il y a 7 ou 8 ans. Il était notre vice-président. C’était quelqu’un de bien, passionné, profondément droit et gentil. Il avait des convictions et un savoir-faire. Il assistait à tous nos matches et, parfois, il représentait le club en déplacement. Je discutais souvent avec lui sur les questions de recrutement, car il avait un avis pertinent. C’était une figure du monde du sport.»

Eugène Saccomano, journaliste sportif :
«C’est terrible pour nous, c’est un ami de longue date. (…) c’était un type chouette Thierry. Ca m’a bouleversé quand j’ai appris cela. (…) On s’était rapproché récemment puisqu’il avait accepté de venir refaire le match avec nous (Emission de LCI et RTL). Il avait tout pour lui Thierry, c’était un type formidable professionnellement et humainement. On dit toujours cela de ceux qui s’en vont, mais là c’était vrai. Je ne l’ai jamais entendu « tailler » un confrère et il était surtout toujours souriant. Il avait un rire et un sourire souvent éblouissants.»

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.