Radars : défectueux, peu fiables et hors la loi?

0

Auto Plus s’est procuré un rapport confidentiel du ministère de l’Intérieur qui dénonce de multiples erreurs d’utilisation des radars, avec à la clé, des PV illégaux !!
Concernant les voitures-flash : Le rapport démontre que la procédure d’utilisation réglementaire, seule garante de la justesse des relevés de vitesse, n’est pas respectée. Pour que sa mesure soit exacte, le radar doit scrupuleusement être positionné à 25° par rapport à l’axe de la route.

Sur le terrain, cela exige une mise en place très précise par les policiers et gendarmes, à l’aide d’un décamètre et d’un jalon point de repère. Ainsi apprend-on « avec un angle de 24°, la vitesse d’un automobiliste est surestimée de 4 à 5 %. Si l’angle de travail est de 22°, l’erreur atteint 10 à 13% » De quoi, par exemple, être verbalisé à 136 km/h en roulant à 121 km/h seulement !
Et concernant les cabines automatiques,  » aucune attestation d’agent assermenté de l’Etat vise à prouver l’angle de 25° prévu par le constructeur (…) est bien respecté »

Du fait de ce manque de précision, lors de l’utilisation des radars, des milliers de conducteurs sont encore verbalisés à tort. On peut également se poser la question de la formation des gendarmes, comme le prouve cette vidéo édifiante.

Plus insolite, Des radars sur les pistes de ski !
Les Suisses viennent de lancer une idée surprenante, la Suva (Caisse nationale d’assurance) a lancé l’opération, Tempo-Events.
Le but étant de sensibiliser les skieurs et snowboarders aux risques de la vitesse.
Des radars routiers ont donc été installés sur les pistes de ski.
Toutefois cette initiative n’a pas pour but de sanctionner les skieurs. Bon nombre d’automobilistes apprécieraient.

Radars : défectueux, peu fiables et hors la loi?

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.