Belgique : le boom des maisons closes

0

De l’extérieur, on dirait de respectables maisons bourgeoises. Mais à l’intérieur, l’ambiance est nettement plus torride. En Belgique, le long de la frontière française, les maisons closes poussent comme des champignons. Depuis 2003 et le durcissement de la loi sur le racolage, de nombreuses prostituées françaises sont parties exercer leur métier en Belgique où les maisons closes sont tolérées. Patrons d’établissements et clients sont également français pour la plupart. « Dodo la Saumure», un Français de 59 ans, est l’un des plus gros chefs d’entreprises du secteur. Il nous a ouvert les portes de ce business florissant.

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.