Un supporter de la Lazio tué par un policier, une journée de violence en Italie

0

Un supporter de la Lazio de Rome est mort dimanche 11 novembre, tué par un policier qui tentait de mettre fin à des affrontements entre supporters de la Lazio et de la Juventus Turin sur une aire d’autoroute. L’agent de la police routière aurait utilisé son arme de service et aurait atteint mortellement Gabriele Sandri, figure connue du mouvement ultra italien.

Inter Lazio reporté

Cet épisode a vite été relayé par les médias et a enflammé de nmbreux groupes de tifosi. A Bergame les supporters de l’Atalanta ont provoqué des violences qui ont forcé l’arrêt du match qui opposait l’Atalanta Bergame au Milan AC au bout de 7 minutes. 2 blessés graves dans les affrontements des deux villes unis, et pourtant rivales, contre les carabiniers.
A Milan, plusieurs centaines de tifosi ont encerclé et dégradés un commissariat et ont par ailleurs décrétés l’union entre tifoseria interiste et romaine devant San Siro contre les forces de l’ordre. Le match Inter-Lazio qui devait s’y jouer à été tout simplement reporté par la Fédération italienne.
Même mesure à Rome pour le match AS Roma – Cagliari, reporté lui par le préfet de Rome. Supporters de l’AS Roma et de la Lazio, pourtant grands rivales, ont attaqué une caserne de carabinier et le siége du Comité olympique italien, faisant de nombreux blessés du côté de la police. Tous les autres matchs se sont disputés avec 10 minutes de retard en signe de deuil. Une nouvelle fois et même si le calme semble revenu ce soir, le football italien est endeuillé pour la troisième fois cette saison (mort d’un dirigeant de club amateur fin-janvier et mort d’un policier en marge de Catane-Palerme) et ces incidents entachent de nouveau la réputation du Calcio déjà malmenée par de nombreuses affaires ces dernières années.

Extrait de L’équipe du Dimanche de ce soir :

Partager sur Facebook

Les commentaires sont fermés.