Un pousseur du métro s’est fait attraper et a été condamné à la prison à vie (Angleterre)

13

A Londres, un homme était recherché pour avoir poussé plusieurs personnes dans le métro au moment où une rame entrait en station. Il s’est finalement fait attraper et a été condamné à la prison à perpétuité.

Partager sur Facebook

24 COMMENTAIRES

  1. Zoulou_
    Branleur••••
    Inscrit le 06/03/2019
    289 pts

    Watch dogs quand t’en a plein le cul de pirater les phones.

  2. vulgaire
    Invité

    La loi punit plus sévèrement les expressions publiques du racisme!!

  3. Traveler
    Invité

    En France 1ans il aurais pris.
    Par contre les politiciens qui vole notre argent tranquille

  4. Anonyme
    Invité

    il doit avoir des problèmes dans le crane car quelqu’un de sensé ne fait pas ce genre de chose surtout en public…
    ..

  5. Nanou
    Invité

    Le mec est dérangé. La prison a vie dans son cas est excessif. Il peut être mis hors d’état de nuire sans pour autant être enfermé en prison toute sa vie.
    Les mêmes actes commis par un « dézikilibré » d’une religion qu’on ne nomme pas aurait eu 2 ans de prison au plus.

    A côté de ça, il y a des pédophiles qui ont pendant des décennies et continuent toujours d’abuser de milliers de gamines britanniques, certaines ont été droguées à l’héroïne dès l’age de 12 ans pour les rendre dépendantes afin de mieux pouvoir les abuser.
    La plupart des viols collectifs répétés commis sur ces jeune filles s’assimilent à de la torture. Elles étaient ensuite prostituées. Une a eu la langue clouée sur une table pour la dissuader de dénoncer ces agresseurs, plusieurs ont été menacées que leur sœur subissent des viols ou que leur famille soit tuée si elles parlaient.
    Une autre a même été tuée, découpée et mélangée à de la viande de kebab.
    Aucune des raclures qui a participé à cette monstruosité n’a été condamné à de la prison à vie.
    Beaucoup n’ont pas fait de prison ou eu de petites peines de prison, alors qu’ils représentent toujours une menace constante pour des milliers de jeunes filles.